Y a t-il un avantage à se mettre à plusieurs pour une reprise d'entreprise

Bonjour à Tous,
Je M’intéresse Beaucoup à la reprise d’entreprise, je suis Sébastien depuis le Début, J’aimerais Faire une Première reprise pour pouvoir ensuite Participer à un Coaching Live Avec Sébastien . Je souhaites Savoir Quels sont les avantages à se mettre à plusieurs pour une reprise d’entreprise .

2 J'aimes

Hello !

Pour moi, il n’y a que des avantages à reprendre à plusieurs :

  • On est plus intelligents avec plusieurs cerveaux.
  • On a tous des moments de mou, mais pas au même moment.
  • On a tous des compétences différentes utiles aux reprises (l’un est plus dans la relation humaine et l’autre dans les chiffres, par exemple)

Pour moi, l’idéal pour se lancer. :slight_smile:

Et même si je ne suis plus au stade de me lancer, je fais toujours mes reprises à plusieurs.

Amitiés,
Sebastien

10 J'aimes

Salut Seb, tu as toujours repris des entreprises avec des associés c’es bien ça ?

2 J'aimes

Salut Hana,

Ouais, toujours avec au moins 1 associé(e), parfois plusieurs. :slight_smile:

2 J'aimes

Merci Sébastien, Je Sais Quoi Faire Maintenant . Merci Pour Votre Livre Aussi .

1 J'aime

Bonjour @007,

Je rejoins tous ceux qui ont répondu à votre interrogation.

Quoi de mieux que de partager son savoir-faire, son réseau et ses connaissances pour réaliser des deals. Je valide parfaitement cette position et vous y invite fortement.

Passer l’étape des associés et de la cible, il faudra penser à concrétiser cette « association » au travers d’un pacte d’actionnaires. Il ne faut pas oublier que c’est un mariage et pour que celui-ci se passe le mieux, il faut anticiper la vie commune.

Au plaisir d’échanger,
Orlane

8 J'aimes

Bonjour à tous,
Quel est le mieux pour se répartir les parts et les pouvoirs dans le cas d’une association de 2 personnes:
50 - 50 en cogérance
51% pour le DG et 49% pour le président (ce qu’on m’a conseillé)
Ou autre?
Merci

1 J'aime

Bonjour Eric et bienvenue !

Les avocats ici pourront répondre plus précisément, mais pour moi, le plus important n’est pas la répartition du capital mais le pacte d’associés.

Excellente journée.
Sebastien

3 J'aimes

Bonjour @Sebastien
Doit-on également faire un pacte d’associés lorsque l’on se lance en couple non marié, non pacsé…?
Pour le holding on a prévu d’arriver en 50/50, peut importe pour nous qui sera la président ou le directeur général (c’est juste pour les papiers), on travaille à 2 mais on est complémentaire avec nos passés pro, dans la cible chacun aura sa mission.
Dans ce cas là doit-on faire des montages particuliers?

3 J'aimes

Bonjour Ema,

Oui, le pacte reste fondamental dans ce cas, peut-être même encore davantage. Il évite les conflits futurs. Et même si on espère qu’il n’y aura pas de conflits, mieux vaut se préparer, juste au cas où…

6 J'aimes

Yes!!!
Tellement plaisir de lire ceci ! Beaucoup d’entrepreneurs de l’ancienne école prêche qu’ils faut être seul maître à bord…
j’ai des associés dans 3 de mes 4 entreprises, d’une part car j’aime cette aventure humaine, même si il y a des heures ou tu montes un peu dans les tours, j’ai suffisamment bien sélectionné mes associés pour que ce soit des relations génératives ( quand tu crées plus à plusieurs que tout seul, comme avec ton épouse)
ET ça me permets d’avoir une liberté de fou, j’ai voyager 9 mois à travers le monde sur les 18 derniers mois dont 5 en famille… d’ailleurs on a failli se croiser à Londres sébastien !

Je ne conseille pas de s’associer avec des amis par contre.

Je conseille de poser beaucoup de questions, de s écouter beaucoup et de rédiger un deal and deliver:-)

4 J'aimes

Bonjour Sébastien
On est plus intelligents avec plusieurs cerveaux.
Très juste en cela je recherche « ma main numérique »
Je suis éditeur de musique et de livres entre autre
et je recherche vraiment mon double dans la technique du web
ainsi que reprendre ou en association avec des sociétés d’éditions
pour agrandir ou échanger des catalogues et des idées
dans ce domaine
Merci a toi pour ces rencontres et ces échanges
Mouloud

1 J'aime

Bonjour Sébastien,
Quels sont les éléments qui doivent être définis dans le pacte d’associés ?

Voir:
https://forum.reprenariat.com/t/le-pacte-d-associes/892/6

Bonjour @Eric_Royer

Mon expérience professionnelle d’Avocat me fait te dire de ne surtout pas être dans une situation de 50/51, comme le 50/50.

Je considère et j’ai toujours conseillé à mes clients que l’un des associé conserve la majorité absolue. En ayant une répartition à 50/51… celui qui détient les 50% a de fait une minorité de blocage.

Dans tous les cas, je recommande vivement de réaliser l’opération sous forme de SAS afin de mettre en place un pacte d’actionnaires lequel pourra régir les relations entre associés, les versements de dividendes, la prise de décision, les comités techniques, la cession d’action…etc.

J’espère avoir répondu à ton interrogation,

Orlane

5 J'aimes

Bonjour Orlane,

si je comprends bien tu es avocat (fiscaliste?) et tu es spécialisé dans la reprise d’entreprise et les montages financiers qui vont avec?
Est ce que tu travailles avec Sébastien?

1 J'aime

Bonjour,

En effet j’ai exercé plusieurs années en qualité d’avocat en droit des affaires et en fiscalité d’entreprise.

J’ai l’habitude de la reprise d’entreprise depuis plusieurs années (côté avocat, côté banque quand j’ai travaillé pour le service dédié au LBO et maintenant en tant qu’investisseur).

Et en effet je travaille avec Sébastien :slight_smile:

Et toi?

Bonne journée,

3 J'aimes

Je suis salarié (cadre dans l’industrie) et cela fait longtemps que j’ai envie de me mettre à mon compte. Le problème n’a jamais été les idées ni l’envie mais le cash…
Du coup le système de reprenariat tel que présenté par Sébastien me semble être idéal (pas de cash ni de caution perso).
J’ai suivi sa formation gratuite et me suis renseigné pour la payante.
J’ai commencé les recherches d’entreprise à reprendre.
Aujourd’hui ce qui me manque c’est les connaissances niveau financement (même si j’ai des bases suite à la formation) et surtout niveau juridique.
En gros tout ce que tu as toi :wink:

J’ai une première question (même si je pense avoir la réponse), je suis en procédure de divorce actuellement. Est-ce qu’il faut que j’attende d’être divorcé pour pouvoir me lancer (création de la holding/rachat)? Tout cela dans le but de savoir si mon ex-femme pourrait me réclamer quelque chose si c’est fait avant le divorce…

Deuxième question: est ce que tu travailles à distance? Si oui est ce qu’on pourra échanger dans un futur proche lorsque j’aurai avancer sur un premier deal?

Merci en tout cas pour ta contribution sur ce forum

Bonne journée

Jonathan

2 J'aimes

Bonjour @Jon

Je pense que c’est un super projet que tu as et j’espère vraiment que tu y arriveras. Dans ce forum i y a plein de personnes en reconversion professionnelle et pour qui ça fonctionne.

En revanche, je suis désolée je travaille en priorité avec les personnes ayant suivi le coaching que j’accompagne dans leur projet.

En réponse rapide à ta question, si tu es marié sous le régime de la communauté, tu dois absolument attendre le jugement de divorce avant d’acheter une entreprise sinon celle-ci tombera dans la communauté.

Au plaisir d’échanger,

Bonne journée,

Je te remercie pour tes réponses.

Je vais me former et essayer d’avancer un maximum le temps que le divorce soit prononcé (c’est ce que je pensais).

Pour le coaching je suis partant mais à voir car tout le monde ne peut pas sortir 10000 euros comme ça (même si je suis certain que le ROI sera excellent :wink:).

Une fois le bon moment je prendrai contact avec l’équipe à Sébastien et pourquoi pas négocier un success fee ou autre chose :rofl:

Excellente journée

1 J'aime