Une étude de reprise

Bonjour tout le monde :slight_smile: j’espére que vous allez bien

Je souhaiterais avoir votre avis concernant une entreprise que j’ai eu son bilan suivant :

Chiffre d’affaires

961.228 CA en 2016
844.132 CA en 2017
965.385 CA en 2018
1 215 656 CA en 2019

EBE :

10 031 en 2016
33470 en 2017
45113 en 2018
83096 en 2019

Capacité d’autofinancement

14523 en 2016
35242 en 2017
57435 en 2018
74639 en 2019

Besoin de fond de roulement

5317 en 2016

110145 en 2017

112461 en 2018

13515 en 2019

Trésorie net

699 en 2016

55714 en 2017

45664 en 2018

7402 en 2019

le prix de reprise 300 k ( sachant que cette entreprise est dirigé par deux associés et l’un deux propose de devenir un salarié en entreprise)

1 J'aime

Bonjour Wasil,

Comment ton BFR passe t il de 112461 a 13515? est ce une erreur de frappe?

Meme question pour la TN 45664 vs 7402?

Quelle est le montant des dettes?

David

Bonjour Ossant :slight_smile:

Justement concernant le BFR je me suis pas trompé c’est bien ça et je me suis posé la même question comment le BFR a passé de 112461 a 13515 sur 12 mois, pareil pour le TN 45664 vs 7402

Concernant les dettes net :

29906 en 2018

30426 en 2019

Comme Ossant les chiffres ne sont pas très cohérent.
un BFR de 13515 pour un CA de 1,2M€ la franchement un truc m’échappe
ou alors l’entreprise fait de la vente avec encaissement avant le paiement des fournisseurs.
Les chiffres de la trésorerie net me font un peu peur 7402€ de tréso c’est la cata la même 55k€ ou 45k€sont très faible au vue du CA.
Peux tu donner plus de détail sur l’activité?
Je trouve une vraie incohérence aussi entre l’EBE et la Tréso et le BFR
Il te faut vraiment etudier le compte de résultat et regarder le fonctionnment en interne de la facturation , délai fournisseur , délai paiement client, charge des dirigeants associés.
Autre point le fait qu’un associé veuille devenir salarié ne présage pas vraiment de bonne chose ca fait un peu genre je veux m’assurer l’avenir si il croyait en son entreprise il la garderait et gagnerait bcp d’argent. Point a creuser?
Bon courage

Bonjour Sébastien :slight_smile:

Voila le bilan en résumé pour être sur

L’entreprise est dans le tuyauterie mécanique maintenance industrielle

la situation est pire car tes EBE et CAF sont negatifs en 2019 contrairement a ce que tu as ecrit au debut.

Ces mauvais resultats sont ils dus a la COVID? Tu dois comprendre pourquoi une telle chute en 2019 comme plus de charges (salaires, embauche…)

David

Ah désolé j’ai mal écrit alors

D’après son explication la chute revient à la COVID du coup, comment on doit faire dans cette situation ? sachant la majorité des entreprises ont eu une chute

Merci

Salut
Oui les chiffres entre parenthèse indique des chiffres négatifs (juste pour infos)
C’est difficile de dire que c’est le covid pour expliquer les chiffres car tu es sur un bilan 2019 hors le covid est la depuis Mars 2020 (1er confinement)
Et je peux te dire que le covid n’a pas eu forcement des aspects négatifs sur les entreprises donc l’explication un peu facile est a prendre avec des pincettes
La Valeur ajoutée est inférieur à 2018 alors qu’il y a 200k€de CA en plus , il y a peut etre des charges a regarder ou achat ou prime ou autre.
Et dernier point la boite n’a pas de tréso c’est un gros pb a mon sens
pour moi une boite dans ce metier avec un CA de 1,2M€ doit au moins avoir 200-250k€ de tréso si tu veux dormir la nuit

1 J'aime

Merci pour tes precisions c’est trés gentil :slight_smile:

Le probléme quand tu te lances au sourcing, ils te demandent toujours combien d’apport que tu peux mettre alors quand tu lui dit je vais pas mettre d’apport, limite il te dit tu es fou tu vas rien reprendre, c’est ce que j’ai eu comme reaction ce matin avec le conseiller de CCI il ma dit sans apport 99% des banques vont refuser ton dossier et la majorité des chefs entreprises n’acceptent pas le crédit vendeur du coup, je suis vraiment perdu

Je fais du sourcing sur transentreprise.com et cessionpme.com ils t’envoient un pdf a remplir pour le NDA ou tu dois définir l’apport ! concrétement comment vous faites face a cela ?

Ce modèle de reprise sans apport n’est pas la voie la plus simple. C’est pour cela qu’il faut contacter beaucoup d’entreprise et « écluser » le plus vite possible.

Concernant l’apport, soit :

  • tu inventes un chiffre s’ils sont insistants
  • tu réponds comme Sébastien dit +/- ceci « tout ce qu’il faudra mais comme pas encore d’infos sur la boite, je ne peux rien dire »

Je suis d’accord avec Sebastien_PDL, le covid n’a rien avoir avec les mauvais chiffres de 2019.
Pour 2020, il faut aussi demander :

  • s’il a pris un PGE et ce qu’il a consommé de ce PGE (je viens de voir une boîte où le gérant s’en ai servi pour payer sa maison et il ne restait plus rien)
  • une situation comptable intermédiaire récente

Bonne recherche

2 J'aimes

Il faut que tu sois patient et que tu n’arrêtes pas de chercher
Reviens sur du basic et fais toi un réseau comme nous le répète Sebastien
Pour info j’ai passé en revue 60 entreprises pour en garder 15 et après revue financière il m’en reste 2 via transentreprise et opportunet
Et reste dans ta zone de confort pour une première acquisition et dresse assez rapidement une étude de marché
Restes confiant et motivé et ça finira par venir
Courage

1 J'aime

les mecs ont peut-être cartonné dans les encaissements clients… On tordu le cou à leurs fournisseurs… Mais c’est surprenant effectivement, ça mérite une petite question aux cédants

83% de marge brute c’est énorme.
31% de valeur ajoutée, c’est très faible.
Où sont passés les 52% entre les deux ? Engloutis par les associés ?
Il faudrait voir les chiffres plus en détail parce que s’il s’agit juste d’un dérapage des frais, ça peut largement se corriger.

2 J'aimes

bonjour si tu écoutes les gens tu n’avanceras pas, la plupart des gens te conseilleront avec bienveillance. Mais la plupart des gens renvoient leurs propres peur, leurs échecs, leurs croyances que c’est pas faisable, et ils pensent avoir raison.
j’ai un amis agent immo qui me disait c’est impossible de trouver une rentabilité à plus de 5% net, et si je l’avais cru je n’aurais jamais trouvé mon bien avec 11% net de rentabilité et après il ma dit que j’avais eu de la chance. je suis heureux de pas l’avoir écouté.
Tu es un investisseur tu cherches pas un job ne montre pas tes cartes, et la majorité des gens n’ont même tes connaissances.
Alors oui ça va être plus dur mais c’est faisable

5 J'aimes

Bonjour,

Il y a deux clefs au succès: persévérance et suivi!

Et ne pas oublier que « non » aujourd’hui ne veut pas dire « non jamais »!

Tout refus doit entrer dans un système de suivi.
J’ai écrit a une societe au mois de septembre. Le gérant m’appelle, on se rencontre et il me dit qu’il a décidé de vendre et viens de nommer un cabinet… Je lui explique que je préfère travailler en direct mais il insiste pour que tout passe par le cabinet. Je rencontre le cabinet, j’obtiens les documents et le cabinet m’annonce qu’une offre au prix demandé est sur la table mais que si elle ne se concrétise pas, il me tiens au courant. Nous étions alors au mois d’octobre.
Dossier dans ma liste des « A suivre ».
Cette semaine j’envoie un petit email très courtois au gérant… Hier, appel de celui-ci: il n’a pas donne suite à l’offre. Le prix n’était pas le bon et surtout le profile des acquéreurs pas du tout sur le secteur d’activité (moi je suis parfait sur ce point). Il a été très déçu par le cabinet et les éjecté via son avocat. Il souhaite maintenant traiter en direct. On se revoie mercredi!!..
Il reste du chemin à faire sur ce dossier mais je souhaitais partager cette histoire pour illustrer mon point ci-dessus.

Bon courage a tous! Poussez, poussez!

9 J'aimes

Je suis à 100% de cet avis aussi! C’est comme pour la vente, la persévérance et la rigueur sont de mise. Tu ne peux pas entrer par la porte, rentre par la fenêtre !

très belle image et merci à toi pour ton partage d’expérience personnelle, que je soutiens à 100%

C’est pas évident certes mais il faut continuer à ne jamais rien lâcher.

Bonjour les repreneurs :slight_smile:

Je reviens vers vous après avoir ciblé une entreprise que j’ai eu son bilan :

Informations sur l’entreprise
Effectif de 38 salariés

Régime juridique : SARL société familiale ( le gérant + sa femme 50/50)

les chiffres en détails en capture :

B

Sachant qu’il a fait un PGE de 400k accordé. du coup la dette de l’entreprise en total est de 415k ( PGE + 15 k) et le PGE n’a pas été utilisé et il compte la rendre

Prix de vente : 2 380 000 €

Qu’en pensez-vous ? Merci pour vos opinions

Bonjour,

Il manque quelques données pour faire une évaluation.

Quelle est l’activité de la société ?
Quelle est la rémunération du gérant ?
Impact Covid en 2020 ?