Durée du crédit vendeur

Bonjour,

Le modèle 100% Crédit-vendeur présenté par Sébastien m’a semblé intéressant, et c’est la raison pour laquelle j’approfondis le sujet.

On trouve assez facilement sur internet des valeurs sur la durée du crédit vendeur allant de 2 à 3 années voire 5 ans.

Des durées compréhensibles quand les cédants souhaitent prendre leur retraite.

Cependant je m’en remets à vous quant aux durées réellement pratiquées:

Quelle est la durée de vos Crédits-Vendeur lors d’un deal à 100 % CV ?

Je me questionne à ce sujet car la charge de remboursement annuelle pour un CV sur 3 ans sans apport perso rend certain deal périlleux.

Tous vos retours me seront précieux,

A vous lire,

3 J'aimes

Bonjour Joe
@Sebastien conseil une durée de 5 ans pour un 100% CV car de toute façon le 100%CV n’est pas de la négociation mais du sourcing.
Bonne journée

Bonjour Eddie,

Merci de votre retour,

Je comprends que l’obtention du 100% CV soit une question de recherche et de temps.

Cependant, côté rentabilité:

Si, pour citer Sébastien, « industrie légère en province : 3X EBE + treso nette de dettes »; ce qui représente un indicateur pour le prix de vente, me le confirmez-vous?

Alors, en admettant un bon sourcing et un 100% CV sur 5 ans accepté, l entreprise cible ne sera t elle pas trop chargée de dettes financières pour faire face à… baisse d’activité (même que temporaire), materiel à renouveler, etc?

Y a-t-il un mécanisme qui m’échappe? Un point que j’omets de prendre en compte?

A vous lire,

1 J'aime

Bonjour,
Pour le prix de vente oui, entre 3 et 5 x EBE + treso nette des dettes cela dépend du secteur d’activité
Sinon au contraire un CV est moins contraignant qu’une dette bancaire classique et ne comporte pas ou peu d’intérêts d’emprunts. Pour ce qui est de l’état de la société, bien sur il faut regarder si de gros aménagements sont à prévoir rapidement ou pas. Pour ce qui est de la tréso, à vous de faire en sorte de la faire grossir avec le temps pour faire face aux coups durs.

2 J'aimes

Eddie, Bonjour,

Une nouvelle fois, je vous remercie pour votre retour.

J’expose ci-dessous quelques ordres de grandeur, à rectifier si nécessaire:

J ai pour habitude de manier les chiffres de façon pessimiste: prenons

PV = 5 x EBE + treso nette de dettes.

Dans le cadre d un CV sur une durée de 5 ans, notons la charge annuelle de remboursement :

Char.ann.remb. = ( 5 x EBE + treso nette de dettes ) / 5
Soit Char.ann.remb = EBE + 1/5( treso nette de dettes )

Donc Char.ann.remb > EBE

Sans entrer dans le calcul de la CAF, pouvons nous admettre que CAF < EBE ?

J’entends également le conseil de partenaires financiers, qui est:

Char.ann.remb.max doit être < 2/3 CAF

Alors que nous avions:

Char.ann.remb > EBE > CAF > 2/3CAF


Si mon raisonnement me laisse frileux, je souhaite me nourrir de votre expérience, de votre expertise, pour trouver le bon équilibre permettant une reprise sans apport perso en 100% CV.

Quels sont les indicateurs que vous utilisez?
A quels ratios vous fiez vous?
Le 100% CV vous permet-il de conclure des deals avec PV > 3x EBE ? Sur quelle durée?

A vous lire,

1 J'aime

Bonjour,
Malheureusement je ne peux pas vous aider car je n’ai pas non plus d’expertise.
Je ne fais que retransmettre les dires de Sébastien.
Je vais laisser les experts alimenter votre demande.
Bon courage

Bonjour Joe,
Effectivement en partant sur l’hypothèse de PV = 5 x EBE + treso nette de dettes, la charge de remboursement devient trop lourde pour la holding.

Il faut changer la variable 5 par 3.

Avec des prix de vente correspondant à 3xEBE, l’équation sera davantage praticable. Notamment dans le cadre d’un crédit vendeur qui se conclue généralement sur des durées moins longues qu’un pur LBO.

Bonne après-midi

3 J'aimes

Bonsoir Julien,

Merci pour vos retours!

Peut-on retenir que le financement d’une entreprise 100 % CV sans apport perso s’envisage, à condition de:

-Un bon sourcing permettant d être en relation avec un cédant prêt à accepter un cv sur 5 ans.

-Prix de cession < 3 x EBE + treso nette de dettes

Est-ce cohérent?

Y a-t-il d’autres limites au 100% CV, au delà desquelles un deal n’est plus, ou peu rentable?

Pour assurer la rentabilité d’un deal, il est bon d’avoir un remboursement annuel de la dette < CAF ?

Ajoutez vous un coef?

Ex: remboursent annuel < coef x CAF ?

J’ai souris lors du Live de Sébastien quand il parlait des « sceptiques »… j’espère ne pas être banni à cause de mes nombreuses questions!

A vous lire,

Bonsoir,
je pense que sur un 100% crédit vendeur peu importe le prix s’il est financé en 5 ans avec 2/3 de la CAF/ans.
Jean Marc