Création Holding / Entreprises en difficulté

Bonjour à tous,

Dans le cadre d’une reprise d’une société en difficulté, Sébastien conseille d’avoir un holding d’avance, et d’en créer un par société en difficulté (hors cas de roll-up).

Afin de limiter les apports personnels, est-il risqué de créer un holding avec un capital d’1 euro ?

Je parle ici de holding pour les entreprises en difficultés.

Pour les boites saines, il est évident qu’un capital minimum de 1000 euros rassurera les partenaires financiers.

Je vous remercie de votre retour,

Julien

4 J'aimes

Hello Julien,

Effectivement, pour des reprises en difficulté, le capital social de ton Holding n’a aucune importance.

Excellente journée,
Sébastien

5 J'aimes

Hello Sébastien,

Merci à toi pour ta réponse.

Julien

2 J'aimes

Bonsoir,

Et merci pour ce post.
Je vois que vous abordez également la notion de roll-up, expliqué aussi par Sébastien Cerise.
En revanche, j’ai beau chercher sur internet le terme Roll-up pour me former davantage sur cette notion, mais je ne tombe que sur des site de kakémono roll-up… :slight_smile:

Y a-t-il d’autres termes pour désigner la même notion…?

Merci d’avance de votre retour,

Clément D

Hello Sébastien,
Un holding UK, IRL ou Malte je vois bien l’idée mais peut-on créer une holding française ?

Roll-Up = Rassembler des entreprises d’un même secteur, concurrentes ou complémentaires.

2 J'aimes

Oui. Tu peux tout à faire créer une holding française.

Hello Davith. Oui, tu peux, mais surtout, tu dois si tu veux faire des reprises en France. Le Holding doit être dans le même pays que la cible, au moins au début des activités. Avec le temps, ça se discute…

1 J'aime

Hello Sébastien,
Oui je veux faire des reprises en France pour démarrer, j’ai avec moi une amie avocate et un expert comptable super bien, je réfléchie encore sur la stratégie, enfin depuis 2jrs que je te connais, sur est ce mieux de commencer par une entreprise en forme ou en redressement? Et la construction d’un holding français mais j’ai peur les management’s fees soit impossable au niveau français mais bon peut être une question bcp trop tôt.

A mon avis, commence par sourcer sur les domaines et secteurs géographiques qui t’intéressent, derrière, tu vois ce qui tombe et tu choisis ce qui te plait le plus. :slight_smile:

Effectivement, un peu trop tôt pour se poser des questions sur l’imposition, c’est un problème de riches, donc pas un problème du tout. :smiley:

2 J'aimes

Ah, ok!
Donc simplement une société holding qui va chapeauter un ensemble de sociétés, quoi…

Merci bien! :slight_smile:

1 J'aime

Sauf pour une société en difficulté qu’il faut « isoler » des autres par mesure de précaution (avec une holding attitrée) au moins jusqu’à ce qu’elle ait retrouvé sa santé financière.

3 J'aimes

Ah bon ? Du coup il faut monter 2 holding une pour les achats de sociétés en forme et l’autre pour société en difficulté ?

1 J'aime

Il faut une holding par société en difficulté, au cas où cela ne se passe pas comme prévu …
Une fois redressée, il est possible de transférer la société dans la holding principale.
On peut alors réutiliser la holding « canard boiteux » pour une prochaine opération sur une autre société en difficulté.

4 J'aimes

Ah oui, ça parait tellement logique qd tu le dis, Merci.

Sebastien

En créant ta Holding tu lui donne quel objet social du coup.
Et fais tu une Holding en SARl ou en SAS sachant que la première te permet de sortir des gros salaires et l’autre te permet de facilité l’achat et la vente même si avec une SARL c’est possible de vendre et d’acheter aussi.

Bonjour Sofiene et bienvenue!

Toujours en SAS le Holding, notamment parce que je travaille toujours avec des associés.

En ce qui concerne l’objet social, je ne l’ai pas en tête (@Orlane si tu as ça sous le coude), mais il est tout à fait standard.

Excellente journée.
Sébastien

1 J'aime

D’accord merci pour ta réponse j’attends l’objet social si possible.

Cependant tu te verse seulement les dividende ou tu te prends un salaire quand même par mois car en SAS tu est à 80% de charge quand même.

Je ne me paye jamais de salaire, car je ne travaille pas. :smiley:

Donc tout en dividende effectivement, revenu de l’actionnaire.

Dans le cas où tu souhaite te verser un salaire, la SARL peut effectivement être envisagée. Mais dans le cas d’une cession globale du groupe, l’acheteur demandera à priori la transformation de la SARL en SAS.

Ok merci pour les conseils car actuellement j’ai une société de conseil en SARL et je la transforme en holding pour me verser des salaire avec mes société saine en établissant des facture de mandataire mais j’aimerais aussi créer une holding en SASU pour pouvoir reprendre d’autres sociétés mais j’ai un blocage au niveau de l’objet social.