Comment "vendre" le crédit vendeur au cédant

salut,
quels arguments utilisez-vous pour « vendre » le CV au cédant?
quel est l’avantage pour lui?
des avantages fiscaux du fait qu’il ne touche pas l’argent en une fois?

ou peut-etre que le seul argument finalement, grace à un bon ciblage, c’est de dire que de toutes façon il n’a pas d’autre repreneur donc c’est ça ou 0€ et fermeture de la boite ?!

2 J'aimes

Intéressé aussi de suivre ce fil ! :upside_down_face:

Ta reponse est dans la question effectivement.
Le 100%cv n’est possible que si le cédant voit bien que c’est sa « dernière » solution de vendre.
Et en ce moment l’argument supplémentaire est que personne ne veut reprendre de boite dans ce contexte ! Et que les banques ne financent plus de toute façon en ce moment non plus.
Donc cette méthode va se banaliser gentiment.

2 J'aimes

Argument vu dans les échanges merci @Keravel

« Si je ne vous paye pas vous récupérez l’entreprise en totalité, même si c’est la toute dernière échéance »

3 J'aimes

Eddie le dit très bien. Il faut faire prendre conscience au cédant que les banques ne financent plus dans le contexte actuel, que les conditions sont beaucoup trop rigides et que tu n’as pas envie de réaliser ton opération dans 6 mois ou 1 an. Tu as les mêmes intérêts que le cédant ici: que la transaction se fasse rapidement. Et puis en fonction du contexte de départ du cédant, c’est pas mal aussi pour lui de recevoir des virements tous les trimestres ou tous les mois, un peu comme une retraite complémentaire. Généralement ils n’ont pas besoin de la totalité de l’argent de la vente tout de suite.

1 J'aime

Bonjour Eddie,
Vous dites que les banques ne financent plus de reprise en ce moment. Est-ce une constatation personnelle (avez-vous subi des refus ou avez-vous vu des refus dans votre entrourage) ou est-ce simplement un supposition?
Cordialement

1 J'aime

Bonjour,
Pas d’expérience personnelle mais ce sont la les dires de Sébastien et son équipe.
J’ai aussi eu vent de la difficulté accru d’obtenir un crédit de part un broker cette semaine.
Quelques sites internet racontent aussi cette même histoire, histoire qui avait déjà commencé en 2009.
Dans tout les cas, vrai ou faux ou simplement vérité accentué, le discours raconté au cédant permet de se donner un maximum de chance de le faire passer.

1 J'aime