Statut du repreneur

Bonjour à toutes et tous,
Je me questionne sur le statut qu’a le repreneur, s’il n’a pas de rôle opérationnel. En effet, lorsque l’on est dans une structure Type SARL, on adopte souvent le statut TNS. Quid entre autres de l’assurance maladie… si l’on opère via une SAS (holding).
Ça peut paraître un peu terre à terre comme question mais c’est le bon père de famille qui sommeille en moi, qui m’oblige a aussi rassurer mon entourage.
Si quelqu’un pouvait partager son expérience, sa vision…
Vous remerciant d’avance de vos contributions.

2 J'aimes

Bonjour Ludo
Tu es mieux « couvert » avec un statuts de salarié dans la SAS que comme TNS dans une SARL, mais c’est plus cher, beaucoup…
TNS/SARL env. 43%
Assimilé salarié en SAS env. 82%

3 J'aimes

Bonjour Ludo,

Si tu as le statut de Président rémunéré du Holding, tu as également une protection sociale.

Normal de penser à la famille. :smiley:

Excellente semaine,
Sébastien

3 J'aimes

Merci @Sebastien et @MichelB pour vos réponses.
J’ai regardé d’un peu plus près et pense que peut-être la vraie question à se poser aussi, est si l’on veut une rémunération mensuelle et à quelle hauteur ou si des dividendes annuels peuvent suffirent. Bref, il n’y a pas une seule réponse. Cela dépend un peu de chacun.
Cette question m’a tout de même fait comprendre que le président de SAS avait un statut assimilé salarié.
Bonne semaine à tous.

1 J'aime

Juste un point sur la rémunération (ou non) du président:
L’URSSAF, lors d’un contrôle peut, théoriquement, requalifier en salaire les dividendes perçus par le président de SAS dont la fiche de paie est très faible voire nulle, alors que les dividendes perçus sont, eux, significatifs.
En outre il faut se verser un minimum de salaire pour pouvoir prétendre à une couverture sociale (Sécu).

4 J'aimes

Bon point. Le truc à retenir est que le salaire est la rémunération d’un travail et le dividende la rémunération de la propriété des parts.

3 J'aimes

J’ai trouvé ce site et article qui m’a paru intéressant et a répondu en grande partie à mes interrogations qui m’ont fait publier ce psot.

Bonne lecture.

4 J'aimes