Sourcing via chambre des métiers et de l'artisanat

Bonjour à tous,

Certains d’entre vous ont ils déjà utilisé la chambre des métiers et de l’artisana comme sourcing? Quel est votre avis ou vos retours d’expérience? Peuvent ils nous mettre en relation directement avec le cédant ?
Il y a bcp de TPE mais quelques pme qui pourraient être intéressantes si on confronte les annonces fulsac et la cma …

Merci d’avance

Dams

1 J'aime

D’après ma petite expérience,
Les contacts que j’ai eu avec eux ne sont pas vraiment bons.
Trop long à répondre, pose trop de questions pour filtrer, très scolaire, te font remplir un CV, une fiche… ce sont des entreprises évaluées à l’ancienne, gourmande et demande du cash…
J’ai même contacté une entreprise en direct avec laquelle j’ai discuté une heure au téléphone. Il a fini par me dire que pour avoir ces bilans etc il fallait que j’écrive à la cci avec la quelle il travail. Plus d’une semaine, j’attend toujours leur retour.
Après je n’ai pas une longue expérience mais c’est mon ressenti.
Tout est bon à prendre quand meme.
Bon courage.
Eddie

4 J'aimes

Bonjour à tous,
Assez d’accord sur ton analyse. J’ai contacté les 2 CCI de ma région car je suis à cheval sur 2 départements. Seine Maritime 76 et 27 Eure. Tout d’abord, ils te font passer comme un entretien d’embauche avec CV etc puis il te demande si tu as un apport puis il te demande de l’argent pour pré-qualifier ton profil et de mettre en relation avec des cédants et jouer les intermédiaires. les formules selon tes besoins dépassent les 700€ que tu ne peux faire financier par personne ! ( Dife, Pole emploi, région etc … ca ne fonctionne pas ! ) mais le plus choquants , c’est qu’ils ont aucunes obligations de résultats. En gros, ils te présentent une liste de cédants qu’ils pensent être la bonne, ils jouent les négociants mais si ça n’aboutie pas, ils ne sont responsables de rien. Comme je n’ai pas l’habitude de payer pour voir, je leur ai dit que je payerai à l’issu de la transaction et là , il n’y a plus personnes. bref, j’ai consulté leur base de données https://www.transentreprise.com/ et lorsque j’ai une annonce qui m’intêrresse, je leur demande des infos mais ils filtrent énormément. mais avec le peu d’infos, je gratte un peu et parfois, j’obtiens le nom de la boite puis ensuite pour avoir le nom du cédant, internet et réseau sociaux. Puis après on applique les bonnes méthodes. Mais franchement, c’est pas des nerveux !

2 J'aimes

J’ai utilisé le club des créateurs et des repreneurs proposé par ma CCI pendant plus d’un an afin de pouvoir rencontrer des gens et m’ouvrir sur des activités dont je n’avais même pas conscience à l’époque.
De mon expérience, c’est un problème d’interlocuteurs local et non d’organisme en soit (comme partout si on regarde bien)
Je n’ai pas trouvé mon affaire grâce à eux, mais un avocat fiscaliste de la CCI m’a beaucoup aidé dans mon étude de marché et mais j’ai pu entrer dans de nombreux clubs d’entrepreneurs ensuite pour me constituer un bon réseau local.

2 J'aimes