Reprise d'une entreprise sur les besoins actuels

Bonjour,

je me demandais s’il y a avait une opportunité de reprendre une entreprise qui fabrique directement (ou qui en réorientant son outil de production) des produits qui sont aujourd’hui extrêmement demandés : gel hydroalcoolique, gants, masques FFP2, … car je pense qu’il y a fort à parier que ce type de produits seront dorénavant stocké dans chaque logement ou presque car ce n’est pas la 1ère pandémie que nous rencontrons et qu’il y en aura d’autres dans les prochaines années.
En effet, entre les entreprises, les administrations, les collectivités/état, les particuliers, la demande va être forte sur ces produits là dans les prochains temps.
Qu’est ce que vous en pensez ?
Est ce qu’il y a une entreprise dans dans domaine à reprendre ?
D’avance, merci pour vos commentaires

3 J'aimes

Bonjour !

Très bonne idée, cela m’intéresse aussi. Je creuse et reviens vers vous. Cordialement. Rose

1 J'aime

Bonjour Claude et bienvenue !

Il y a forcément des sociétés dans ce domaine, mais elles risquent de devenir « à la mode » donc se vendre très (trop) chères.

Pour la petite histoire, la seule entreprise autorisée en France à produire de la Chloroquine est en redressement judiciaire…

Excellente journée.
Sébastien

3 J'aimes

C’est vraiment Incroyable !

1 J'aime

Bonjour, comme dit ce type d’entreprise se vendra très chère. De toute manière miser dans le secteur médical t’assure une pérennité de l’activité et une belle rentabilité si bien géré.

2 J'aimes

Bonjour Claude 67
Il faut se méfier de tout ce qui brille
Il faut quand même avoir un objet social qui soit pérenne
au quand ou la prochaine pandémie n’arrive jamais
ce que je nous souhaite à tous
mais c’est sur que tout ce qui touche le médical est à penser

Bonjour,

Oui cette situation est dramatique et sûrement scandaleuse sur certains aspects.

Il faut penser au jour d’après qui sera à reconstruire et qui nous offrira des opportunités encore plus nombreuses, MAIS…

  • La reconstruction de demain ne se fera pas avec les outils d’hier,
  • Les comportements vont changer, donc les business devront se réorienter, se réinventer,
  • Les niches d’hier qui deviendront des fers de lances de demains ne seront pas pour nous petits entrepreneurs, mais pour les gros,
  • Demain comme hier je déconseille ce qui est réglementé, où là, il faut une vraie expertise, diplôme… ce qui est tolérable en temps de guerre, ne le sera plus une fois le calme revenu

C’est pourquoi je ne recommanderai pas de s’engouffrer dans des entreprises de fabrication de produits parapharmaceutiques. Il y a certes beaucoup d’agent à faire, mais ce n’est dangereux. Il y aura tellement d’autres opportunités

Bon weekend à tous

2 J'aimes

BONSOIR…

Je pense au contraire que cela va créer beaucoup d’opportunités car la crise sanitaire actuelle va a mon avis dualiser,le débat .
Non plus entre droite gauche et les autres partis politiques mais entre capitalisme et industrie pharmaco chimiste et agro alimenaire et tous les autres tenant d’un retour au soin de terrain et au respect du rythme humain.
Ce qui n’offre aucune rentabilité pour les gros qui sont pour les vaccins et autre chose tres couteuse.
Alors que le pendant naturel existe et est très bon marché comparativement et du coup pas dans l’intérêt des gros bonnets.
amicalement vôtre.
Rose

Bonjour Rose,
Je partage ton avis sur l’augmentation des opportunités et les nouveaux débats qui vot avoir lieu.
Par contre je ne conseillerai pas d’investir dans des secteurs réglementés sauf à en être un expert.
Amicalement vôtre

Bonjour,
En première réflexion je ne suis pas sur qu’il s’agisse vraiment d’une opportunité car la position de l’état sera de prendre la main sur ce genre d’entreprise. Et on sait que quand l’état est dans les business cela devient vite compliqué, donc peut être qu"il faut réfléchir avant ?
Je pense plutôt qu’il faut miser sur des besoins des particuliers ou pro, mais indépendant de chose jugée critique ou tendu par l’état.

1 J'aime

merci pour vos avis et réponses.

Pour information, je me suis renseigné pour le coût d’acquisition d’une machine automatique de confection de masques chirurgicaux et masques FFP2 qui produit jusqu’à 12.000 masques/heure: cela revient entre 620 et 685k€ suivant les options…