Reprise d'une entreprise de e-commerce au tribunal de commerce

Bonjour,

Je souhaite reprendre une belle endormie dans le e-commerce (segment de niche mais en croissance au global en France).

L’entreprise est en redressement judiciaire à ce jour mais existe depuis 25 ans et a connue de belles années

  • 2,2m€ de CA en 2018 (résultat net de 70k€, rem gérant de 10k€/mois), 900k€en 2020 avec le covid (sans covid CA Pro forma de 1,2m€)
  • la chute de CA s’explique aussi par l’apparition de 2 concurrents relativement pro ces dernières années, le marché de niche connaissant une croissance de 3% par an par ailleurs
  • le dirigeant (salaire de 10k€/mois normalement, 5k€ depuis 2019), sous-investit dans la communication et choisit des produits discutables sur le créneau

Pour redresser la boîte, je fais une offre de reprise à 1€ en sanctuarisant les créanciers hors pge (les banques vont perdre 10%, le reste c’est pour l’état :)) mais en conservant les 4 salariés.

Pour redresser l’entreprise, j’ai mandaté une des meilleur Web agence de Paris (+1 MDS€ de CA générés cet année pour leur 56 clients: refonte du site Web & lancement d’une campagne de pub agressive sur Google et réseaux sociaux) et vais dégraisser tout les postes du bilans/compte de résultat (loyer du siège délirant, budgets pub de 35k€/an completement à côté de la plaque, factures douteuses, rallongement des crédits hors pge, salaire gérant…)

Pour mener cette opération, je crée une holding avec 50k€ d’apport (plan de relance de 100k€ réalisé par mon apport et la trésorerie de la boîte mobilisable). Je compte quitter le siège de la boîte qui appartient au proprio et qui est trop cher pour ce type d’activité à hauteur de 4,2k€/mois (offre entendable d’après l’administrateur judiciaire).

Je vous remercie pour vos remarques critiques.

Jean

3 J'aimes

Bonjour Jean,

Le dossier a l’air intéressant et je vois que tu as analysé les réductions de coûts possibles.
D’après toi, est-ce que la seule baisse des coûts est suffisante pour remettre la société à l’équilibre ou pas ? Car ce n’est pas certain que l’agence web que tu as trouvé arrive à augmenter les ventes et il faut voir si avec les 100k€ que tu auras à disposition, tu pourras payer la refonte du site et la campagne marketing

En tout cas le challenge semble super intéressant :slight_smile:

Bonne journée,
Matthieu

1 J'aime

Bonjour Matthieu,

Je te remercie pour ta réponse. La refonte + la campagne de pub agressive sur 6 mois devraient me coûter entre 80 et 100k€ (devis en cours). Cette partie était vraiment négligée par l’ancien dirigeant (budget pub +webmaster +Google ads de 20k€/an) qui a longtemps vécus sur ses acquis(le patron à pour mémoire lancé son e-commerce dans les années 90, il était clairement un pionnier au début). Je pense donc que cet électrochoc permettrai un redémarrage des ventes(avec en parallèle de nouveaux produits à la vente).

Le fond du problème est la reprise au tribunal de commerce où une offre ambitieuse sera toujours privilégiée. En effet de manière conservatrice, j’aurai repris la boîte sans une partie significative du passif et aurait réduit les coûts de manière importante (sauf le marketing), la rentabilité serait alors de nouveau au rendez vous. Ce scénario là ne sera pas cependant plébiscité par le tribunal de commerce qui privilégiera le repreneur qui propose de reprendre le maximum de dettes et d’employés (l’administrateur judiciaire ne s’en cache pas, OK pour la reprise à 1€ mais merci de proposer un plan de relance de l’entreprise).

Avez-vous déjà eu une expérience avec ce type de reprise ? Une reprise a minima a-t-elle une chance d’aboutir malgré les postures du tc et de l’administrateur. Quoiqu’il advienne mon offre n’intègrera pas une part non négligeable du passif.

3 J'aimes

Jean,

Non je n’ai jamais fait de reprise au tribunal donc je ne connais pas les subtilités de ce genre de négociations.

Tiens nous au courant

Matthieu

Bonjour Matthieu,

Je vous tiendrai au courant. La date limite de l’offre au tc est le 20/01/21.

Je reçois jour après jour tous les éléments du passif et de l’actif à date (baux, contrats de travail, dettes, inventaires des stocks…).

Point d’attention, je gère des sociétés depuis 10 ans, sans cela je n’aurais pas eu accès au dossier auprès de l’administrateur. Ce n’est clairement pas une procédure pour débutant, mais c’est la seule qui permet une reprise d’une entreprise en difficulté en se delestant d’une partie du passif.

Affaire à suivre. Mes coquilles sont prêtes (holdings:))

Bonne soirée

Jean

Pas un pro du tout sur la reprise néanmoins entre la rémunération élevé, les « factures douteuses » et le surpaiement d’un loyer à un bâtiment qui lui appartient, tu as la des golden bullet pour la négo ! :smirk::smirk:

@Jean_de_kertanguy merci pour ton partage d’expérience. Et félicitations pour l’analyse.
Un bémol pour ma part sur les coûts de l’agence marketing, mais n’ayant pas de vision sur ton cahier des charges complet (ni le devis)… J’ai une agence marketing qui me sert de « piston » pour l’ensemble de mes activités et des entreprises que je suis en train de reprendre. Si tu veux, envoie moi en MP ton cahier des charges et tu auras un devis supplémentaire.

Je n’ai pas l’expérience personnelle de la reprise à la barre, mais j’en ai vu 2 dans mon entourage ces dernières années. Clairement, il y a ton dossier d’une part, mais pense aussi, toi, à plaire au juge, donc si tu peux te renseigner sur sa personnalité etc.

Tiens nous au courant si cela ne te dérange pas, toujours intéressant de pouvoir s’enrichir des expériences des autres.