Repreneurs COVID 19

La période semble propice pour des reprises d’urgence,quels risques,quels points à surveiller et quels montages pour préserver des risques ?

1 J'aime

Bonjour, je pense que cette période devra être faite par un accompagnement fort des personnes telles qu’un expert comptable et avocat afin de sécuriser sa reprise.
Etre très regardant sur les clauses suspensives, les modalités d’accompagnement, la garantie d’actif passif…etc.
Il faudra certainement essayer d’obtenir des situations intermédiaires post crise, plans de trésorerie prenant en compte le report de charges, aides mobilisables et Prêt Garanti par l’Etat, tableau de bord avec indicateurs de CA, carnet de commandes…
+Travailler en amont sur une éventuelle situation similaire (COVID) à l’avenir, afin d’anticiper le pire…(perte de CA, protection des salariés, pérennité de son activité…etc).
Les banques vont être plus frileuse, il faudra, négocier avec le cédant, une partie du prix avec des montages en crédit vendeur, earn out.

Cynthia

6 J'aimes

Oui éclairage très intéressant et lourd de conséquences dans l analyse à mettre en place…
Je pense malheureusement que beaucoup de reprises vont se faire avant le dépôt de bilan ou même à la barre …
Pour les opportunités de type hôtel restaurant fdc y a t il des points particuliers à envisager en cas de reprise ?

Bonjour, je ne suis pas sur ce type de projet (hôtel/restaurant) mais je dirais pour le coup, s’assurer d’avoir un fond de roulement assez conséquent afin de palier à des périodes de confinement comme l’on vit actuellement. Et diversifier au maximum son business . Mais bon ce raisonnement s’adapte à de nombreuses sociétés/fonds de commerce.
Tu as bien raison beaucoup d’entreprises se retrouveront à la barre, quand je vois la liste des entreprises à reprendre par des liquidateurs/avocats c’est vraiment désolant.

Bonjour
Je pense qu’il faut faire très attention a ce genre de deal car effectivement le coût d’acquisition va devenir modeste même peut être nulle. Mais il faut bien se rendre compte que les entreprises en difficultes en ce moment sont des boites qui avait déjà des problèmes de manque de treso de marché en déclin bref de boite a pb. Je ne trouve pas normale qu’une boite n’a pas la tréso pour pouvoir survivre 2 mois sans CA. Moi toutes mes boites peuvent vivre au moins 6 mois sans aucune rentrée sinon je les considères fragile et je fais tout pour arriver a cette objectif de tréso. Mes 3 boites sont comme cela aujourd’hui après un gros travail sur les dernieres années.
Donc je dirais que cela est plutot reservé a des personnes ayant deja des entreprises mais voulant prendre des parts de marché ,investir de l’argent qu’ils ont , et pas à des personnes qui debutent. Il y a tjs énormément de surprise dans des dossiers comme cela et ce n’est pas le comptable ou l’avocat qui vont t’aider sur le fait de faire rentrer du chiffre d’affaires. Il faut disposer de bcp de cash pour relancer la machine.
IL y a des très belles affaires c’est sur mais moi je dis ATTENTION a un repreneur pour un premier projet.

3 J'aimes

ou je rajouterais ce sont des projets idéals en associant un investisseur deja expérimenté et un debutant, la il cumulerait le savoir, le cash apporté par l’associé senior et l’avantage du faible prix. Je pense que le combo idéal serait dans cette voie

1 J'aime