Qui est associé dans la SCI

bonjour,
Sébastien dans ses vidéos nous dit qu’il faut (est préférable) de séparer les bâtiments de l’entreprise lors de la reprise.
en pratique comment cela se pratique il?
j’envisage plusieurs scénario:

  1. le cédant conserve les bâtiments et le loue à l’entreprise (avec ou sans option d’achat), ce qui lui fera une rente tant que l’entreprise exerce dans (ce local). et ça permet de faire baisser le prix de la reprise.

  2. le cédant veut vendre le bâtiment en même temps. Notre holding peut-elle créer une SCI pour racheter le bâtiment (avec un prêt immobilier)
    qui en 2ème associer pour monter la SCI puisqu’il faut être 2 minimum pour créer une SCI?

d’autre montage pour sortir le bâtiment?

@Sebastien

3 J'aimes

Bonjour Jean-Paul,

Effectivement, l’immobilier dans les deals peut compliquer l’affaire. J’essaye de convaincre le vendeur de le garder.

Les banques sont souvent réticentes à financer LBO et immobilier en même temps.

Le second associé de la SCI est en général toi-même, en nom propre. Car elle a aussi besoin d’un gérant personne physique.

6 J'aimes

Salut jpb,
En effet, pour créer une sci il faut au moins 2 associés. Les associés peuvent être des personnes physiques:
Donc toi,
et des personnes morales:
Donc ta holding, même si tu est associé unique dans ta holding (sasu).
Ce procédé est utilisé par les investisseurs immobilier qui souhaitent acheter un bien seul par le biais d’une sci.

5 J'aimes

oui je connais ce montage pour l’immobilier.
ici la question était plus orienté si il y a des spécificités lié à la reprise d’entreprise, de responsabilité…

1 J'aime

Le fonctionnement de la sci à l’IS est le même pour un bien destiné à la location aux particuliers que pour un bien destiné à la location aux professionnels.
Il peut aussi être intéressant, après la revente de l’entreprise, de conserver la sci propriétaire des murs pour avoir un revenu passif qui continu a tomber pendant la retraite. Mais aussi a transmettre aux enfants.

4 J'aimes

Oui effectivement, si le cas se présente c’est intéressant.

1 J'aime

N’oublions pas que le financement d’un LBO se fait sur 7 ans max alors que l’immobilier sur 15 ans (via sci).

Je confirme que les banques préfèrent toujours distinguer les deux.

2 J'aimes