Quelqu'un a t il demissioné pour reprendre et beneficier de l'ARE?

Quelqu’un a t il demissioné pour reprendre et beneficier de l’ARE?

La question est simple et le but de ce sujet est de connaitre les repreneurs ayant beneficier de l’ARE, les difficultés rencontrées, le cas ou ca a pas marché,…

Merci

1 J'aime

Hello, vu que ce n’était pas possible. Rupture à l’amiable dans mon cas.

Cynthia

Ne démissionne que si tu as signé et acquis une société !!!
Tres important

2 J'aimes

Le problème avec la démission, c’est que tu ne pourras pas avoir droit au chomage et donc pas d’ARE ni d’ACCRE…
Privilégie la rupture conventionnelle ou, en dernier recourt, le licenciement (pour abandon de poste par ex), mais uniquement si ta reprise est assurée !

C’est un point de vue.

Certaines personnes ont besoin de l’urgence / la perte de confort pour se mobiliser à 100% sur un projet.
Je le sais car j’en fais parti. Quand j’avais créé ma société d’événementiel, à côté je gagnais 10 000€ / mois sans trop me fatiguer et il a fallu créer de l’inconfort pour que je m’y mette vraiment

Belle journée,
Matthieu

Bonjour Gaetan,
J’ai créé une société il y a peu, et j’ai bénéficié du dispositif démissionnaire.
C’est à dire que j’ai démissionné de mon entreprise et je touche tout de même mon chômage.
Les conditions sont les suivantes :
-1300jours travaillés les 5 dernières années

  • Faire une demande d’éligibilité sur transition pro de votre région.
  • Faire un entretiens avec un conseillé CEF.
  • Monter un dossier complet sur le projet de reprise ou création (business plan, étude de marché etc…)
  • le faire valider par la comission « CPIR » de votre région.
    Si tout est validé, Seulement a ce moment là démissionner !
    Et vous avez 6 mois pour créer/reprendre une société
    Bonne continuation

OK et si on fait valider son projet par puis on achète entreprise puis on démissionne ça marche dans cet ordre-là aussi ?

Je te laisse te renseigner de façon fiable vers transition pro de ta région.
De mémoire, il faut d’abord valider toute la démarche avant de démissionner sinon pas de chômage car statuts démission volontaire…

Moi j’insiste sur le fait qu’il faut reprendre et après démissionner…
J’ai personnellement fait une rupture conventionnel avec mon ancien employeur pour créer ma société avec un associé. Après 6 mois de travail cet associé m’a planté ! Je me suis donc retrouvé bec dans l’eau et me demandant ce que j’allais bien pouvoir faire. Après 6 mois de réflexion j’ai décidé de reprendre une boite avec la méthode Sebastien. Cela fait un an que j’essai et essuyé beaucoup d’échecs pour diverses raisons. J’y ai cru jusqu’à la fin mais aujourd’hui je n’ai plus de chômage et je suis passé ces 3 derniers mois par la galère niveau boulot. Je te passe mon état d’esprit !
Je me suis trouvé des ailes avec les youtubeurs business et j’ai « brûlé le bateau » sauf que brûler le bateau ca se fait une fois accoster, pas en pleine mer. Au risque de tout perdre. Tout dépend de ta situation personnel bien sur. Mais franchement la technique du reprenariat OK mais c’est un investissement à faire à côté au début; Pas un objectif entrepreneurial car ce n’est pas un schéma classique qui avance doucement. La c’est binaire, mais tu peux rester longtemps à 0. Et avec la pression tu deviens moins bon.
Ce n’est que mon conseil.
Tchao
Eddie

2 J'aimes

Bonjour,
Je rejoint @GDev. Il t’a tout expliqué.
J’ai fait la même chose.
J’ai déposé mon dossier en Commission en avril, en plein confinement, puis démissionner début aout.
La reprise d’entreprise est un chemin long et semé d’embûches.
Par expérience, je te conseille de démissionner le plus tard possible, tout en sachant qu’une fois ton dossier accepté, tu as 6 mois pour démissionner et faire ta demande à pôle emploi, puis tu as 6 mois pour créer ou reprendre une entreprise.
Je dis bien créer ou reprendre… Je serais sûrement hors delai pour reprendre, mais la création d’une société devrait passer. Je dois créer mon holding.

Par contre, je ne sais pas si ça marche de reprendre une entreprise, puis monter un dossier démissionnaire pour un nouveau projet, puisque ton projet serait déjà realisé.
Appelle l’ANPE. Tu as un numéro spécial pour avoir des infos pour les créateurs de projets.

Ne te décourage pas. quand on est dans le creux de la vague il ne reste qu’une possiblilté : remonter.

1 J'aime