Opportunité de reprise

Bonjour, j’ai souhaiter créer ce sujet dans le but d’aider un maximum de gens à concrétiser leur projet. Le reprenariat n’est pas un business pour tout le monde, il nous faut une équipe en amont pour pouvoir effectuer des opérations de reprise.
J’ai voulu donc vous partager ce post dans le but de vous aider dans vos recherches. Vous pouvez aussi bénéficier de nos conseils pour les montages, car chaque opération se structure différemment, selon le type d’entreprise.
Une opération réussi c’est d’abord la réussite de l’analyse de celle-ci. En tant que repreneur, il faut savoir lire les chiffres, de bases comptables car il n’y a pas que des entreprises en difficultés, il existe des tonnes d’entreprises saines. Malheureusement, ces dernières font parti du marché " fermer". Il ne faut pas aller vite, il faut avoir un plan, nous devons savoir avant même effectué l’opération, ce que nous allons faire de cette dernière. Revente, développement, création de groupe. Le plus gros travail s’effectue en amont.
Voilà j’espère avoir apporté un nouveau point de vue dans ce business.
N’hésitez pas à commentez, sa m’intéresse.

2 J'aimes

merci très bonne idée

Je suis d’accord avec toi que les entreprises saines restent compliquer à aborder mais la pour le coup il y a plusieurs façon d’aborder la chose.
Mais j’ai remarqué que la plus du temps le dirigeant fait appel à certains réseau, Cci, CRA Ect… contre un abonnement annuel. À l’arrivée ils s’aperçoivent que cela est très difficile de vendre car on leur fait miroiter que leur ste vaut un certain montant et qu’il est important que les futurs repreneurs ont suffisamment d’apport financier et de compétences dans leur domaine pour réaliser la vente. Et la c’est la douche froide…!!!.
Pour certains, il ferme l’entreprise pour partir à la retraite d’autre la transmette à une personne de leur famille(quand c’est possible) et j’ai déjà vu le cas suivant la donne aux salariés. Mais aussi c’est pas très commun, le dirigeant reste jusqu’au bout… C’est mon vécu…

3 J'aimes

Je confirme ce que tu dis, certains également passent par des brokers qui compliquent la reprise.
Cependant les choses commencent à changer doucement et même les brokers (encore une minorité) commencent à assouplir et faciliter les transactions.

Oui s’il faut sauver une partie de l’économie, il faudra bien assouplir l’accessibilité au financement tout en étant cohérent.

1 J'aime