Les bases d’un bon diagnostic pour le repreneur

Salut à tous !

Je donne ici les éléments de base pour effectuer un premier diagnostic en vue d’un deal : ce sont des recherches préliminaires que vous pouvez effectuer seul, avant l’étude comptable proprement dite : d’une part, vous saurez où vous mettez les pieds, et d’autre part, vous aurez une connaissance bien plus précise de l’entreprise au moment du deal.

Et comme c’est en forgeant qu’on devient forgeron, plus vous le ferez et plus vous serez efficaces. La clef est la répétition.

1– Les documents indispensables à obtenir

Voilà, à mon avis, les dossiers que vous devez demander pour examen, avant tout éventuel rendez-vous avec votre comptable ou votre juriste : d’abord, les incontournables liasse fiscale/bilan/compte de résultat sur les trois dernières années. Même si vous n’êtes pas un expert, vous allez vite vous familiariser avec le jargon et apprendre à évaluer rapidement les résultats d’une société.

A ce stade, je regarde la marge, l’EBE, la CAF, la trésorerie, les dettes et les éventuels retraitements possibles (salaire du dirigeant, frais de confort en tout genre).

Si la valeur de la société correspond à ce que je sais financer, en avant. Sinon, NEXT.

2– Pensez aux moyens et aux résultats

Soit tout ce qui est à disposition de l’entreprise pour fonctionner : le matériel acquis – ou loué – par la société, les locaux, les stocks selon l’activité de l’entreprise, mais aussi les moyens humains. Intéressez-vous aux contrats des salariés, à leur nombre, à leur ancienneté, aux fonctions qu’ils occupent…

Cela vous donnera une meilleure compréhension de la société dans son ensemble.

3– Étudiez le marché et comparez

Je le répète, vous n’avez pas besoin d’être un spécialiste pour faire ce premier diagnostic, mais il vous donnera des bases solides pour décider si ce deal est fait pour vous… ou non ! Le critère le plus important à prendre en compte, à ce niveau, est la réalité du marché que vous visez avec cette reprise : le potentiel, la concurrence, la place qu’a su y prendre l’entreprise, les difficultés du secteur…

C’est pourquoi quand on débute, mieux vaut rester dans sa zone de confort et sourcer des entreprises dans un secteur que vous connaissez. Si vous ne connaissez rien, choisissez-en un et spécialisez-vous dessus.

Et surtout, ne tombez amoureux de rien ! Ca ne colle pas : NEXT !!! Il y a beaucoup de poissons dans la mer… :smiley:

Est-ce que vous pensez à d’autres éléments indispensables pour un premier diagnostic ? D’ailleurs, est-ce que vous effectuez cette étude préalable ? Quels sont vos « trucs » pour éviter les mauvaises surprises ?

Excellente semaine,
Sébastien

18 J'aimes

Salut Sébastien,
Lorsque tu parles de la « valeur de la société » à financer, il s’agit du montant demandé par le cédant ?

Salut Christophe. Ouais, c’est bien ça, je ne me suis pas très bien exprimé pour le coup. :smiley:

Bonsoir Sébastien,
quand j’étais aux achats dans l’industrie automobile, lors des audits de mes fournisseurs je regardais également l’aspect Qualité, satisfaction des clients, taux de retours, nombre de livraisons en retard, etc.
Surtout j’essayais de vérifier la cohérence des chiffres avec ce qu’il se passe réellement sur le terrain. Par exemple si vous voyez un bfr au ras des pâquerettes et que vous constatez sur le terrain des montagnes de stock de matière première, d’encours et surtout de produits finis (qui ont encore plus de valeur comptable), il y a peut-être un souci, demandez comment ils font (sauf si vous êtes dans la grande distribution :wink: ). J’ai vu des stocks faramineux un jour chez un de mes fournisseurs et je ne retrouvais pas ça dans les chiffres ! et pour cause le stock pf était « vendu » en valeur à un stockiste qui assurait le stockage et les livraisons au client final ! pourquoi pas sauf que si il y a une baisse des livraisons ou des invendus vous les retrouverez à la fin de l’année ! ! !
Attention je ne dis pas que les gestionnaires truandent, je dis juste que parfois il y a des façons de compter qui vont être plus adéquates selon ce que l’on veut montrer, donc si vous le pouvez allez voir sur le terrain et discutez avec le personnel !
Comme quand tu fais ta photo de mariage, t’as envie de montrer ton meilleur profil :wink:
Merci Sébastien pour ce forum et merci à tous pour vos échanges.
Laurent.

5 J'aimes