Le coronavirus : une opportunité pour sauver des entreprises… et des vies?

Salut @Poppylex

As-tu pensé au prêt garantie par l’état (PGE) ? Ta banque pourrait t’accorder jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires remboursable plus tard. Coût quasi nul.

Si t’a des de la location en crédit bail, tu pourrais éventuellement aussi demander à décaler tes échéances (au moins 3 mois).

Peut être aussi tenter de t’arranger avec tes divers créanciers.

Dans ce cas de figure il faudrait que tu reprennes ton activité et relances la machine malgré tout.

Bon courage.

Je suis tout à fait d’accord avec toi. A mon avis nous allons avoir énormément d’opportunités dans les 3-4 ans a venir. A mon avis les Etats auront l’intérêt d’aider les indépendants a créer les sociétés pour relancer l’économie mondiale. Beaucoup de changements nous attend. Soyons prêts ! :muscle:

1 J'aime

Bonjour, merci.
Oui, je vais tenter le PGE mais ma banquière m’a déjà expliqué que ce serait compliqué. En effet, le PGE n’aidera que les entreprises en bonne santé avant la crise ! Or suite à une très mauvaise année en 2018, mon entreprise est décotée à la banque de France, je suis donc « une entreprise à qui on ne prête pas ». J’ai pourtant redressé la barre de façon spectaculaire en 2019 mais pas suffisamment pour renflouer le capital et donc pas assez pour remonter ma côte banque de France, voilà, voilà…
Pour mes créanciers, je suis moi-même créancier de mon entreprise puisqu’elle me paie une partie de mon loyer domicile à usage perso et pro. Je ne peux donc pas les suspendre. Pour l’autre créance, c’est le prêt bancaire qui a été reporté sur les 6 prochains mois automatiquement par la banque vu la crise, donc, ça c’est fait.
Mon problème, c’est où trouver de la trésorerie en cash si le confinement continue et que ça chauffe d’ici un mois et demi sur le compte bancaire de ma société…
Ma société tourne bien mais je traîne le boulet de 2018 qui fait qu’un « prêteur » potentiel sera méfiant. Je sais qu’on va avoir un rebond de fou après le confinement en termes de réservations, ventes à emporter, etc mais mon problème, c’est d’y arriver sans encombre à ce moment vertueux…

1 J'aime

Dans mes conditions générales, si les gens annulent plus de 15 jours avant la presta, je les rembourse, c’est ce qui se fait en traiteur en général car on n’engage pas de frais plus de 15 jours avant une presta puisqu’on est en flux tendu et qu’on cuisine du frais. Et là, avec la crise, les gens anticipent beaucoup, bien avant les 15 jours.

1 J'aime

Bonjour Sébastien merci pour tes échanges et ta vision de l’après confinement
je devais signer un rachat de société le 27 mars plouf pour l’instant
je gère mon autre société totalement à l’arrêt pendant ce temps et prépare le dé confinement ainsi que la reprise d’autres business qui ne manqueront pas …

Poppylex bon courage
si je peux aider mon contact 0609369331

Bonjour Gilles. Idem, je suis en standby sur mes reprises en cours… Mais prêt pour la suite, à priori, à partir du 11 mai. J’espère en tout cas. :smiley:

1 J'aime

merci Sébastien je suis assez bluffé par ton mécanisme de reprise que j’essaie de modéliser (l’agence com à Paris )

je l’avoue ça va renverser la tête de mon comptable et de l’avocat qui me conseille sur le rachat en cours mais c’est le but de nos échanges …
à +

1 J'aime

Ah oui, certains avocats et experts-comptables ne connaissent pas du tout ces montages et donc pensent que ce n’est pas possible… pendant qu’on le fait. :rofl:

3 J'aimes

Bonjour
Je suis prêt a verser un prime pour tous personnes qui me propose des entreprises de btp: en difficulté ou seine (idéalement sur île-de -France). Je vous laisse mon email: moknine5050@yahoo.fr

Cordialement

@Sébastien
Dans le contexte actuel, beaucoup d’entreprises se trouvent déjà en difficultés financières. Le comité de conciliation des crédits de la banque de France à confirmé une augmentation considérable des dépôts de dossiers.
Vu qu’il n’y a pas de clients et donc impossibilité de jouer sur le flux des revenus entrants (hormis le PGE mais là enore les entreprises en difficultés ne peuvent y prétendre).
Comment tu gères les boites en difficultés que tu as reprises? La période de 6 semaines que tu préconises pour couper les dépenses doit être allongée mais il faut pouvoir tenir dans l’incertitude. Des tips que tu as développé en cours de route (livraison à domicile…)?

Hello Julien,

Je n’ai pas repris d’entreprise en difficulté avant la crise, donc je n’ai rien en phase de redressement en ce moment. Et il est clair qu’il est illusoire de penser redresser une entreprise en difficulté avant la crise pendant le confinement, tout au mieux, on la maintient en vie.

En revanche, je reprends des entreprises en BtoB, donc qui ne perdent pas 100% du CA pendant le confinement, ce qui permet tout de même de jouer encore.

Il est certain que pour celui qui a repris un restaurant en difficulté avant la crise, la situation est terrible…

Un nouveau dispositif a été mis en place pour les entreprises qui n’ont pas pu obtenir le PGE, un prêt par le fonds de développement économique et social, qui a vu son enveloppe passer de 75 millions à 1 milliard d’euros. Je ne connais pas encore les modalités d’application, mais c’est spécifiquement pour les entreprises en difficulté.

Excellente journée.
Sébastien

4 J'aimes

Malgré je croise les doigts pour toi. Peut-être prépare un after confinement avec un spectacle modeste avec une artiste qui aussi en confinement… moins stressant de préparer les choses en équipe. Rappel les anciens clients pour les inviter à revenir… actionne les réseaux sociaux… pense à marketer l’expérience vécu par tes prospects pour qu’ils n’attendent que la fin du confinement pour revenir… Peut-être un co-expérience à mettre en place avec d’autres partenaires complémentaires… un bon brainstorming… En tout cas… que la force soit avec toi !!!

Il y a le nouveau prêt rebond à 0% 10 à 50k par la BPI qui est sorti depuis le 15/04.

1 J'aime

Salut Sébastien, Je t’ai rencontré sur le coaching d’Alec aujourd’hui, ce fut une 1ere pour moi, et tu m’as touché et j’ai oublié de te poser cette question, tess reprises, vont elle connaître la crise ?

1 J'aime

Salut Davith. Oui, bien sûr, tout le monde ramasse en ce moment, moi compris. :slight_smile: Mais je fais très attention au cashflow et à la tréso dans les entreprises, donc je passe cette crise relativement bien, du moins beaucoup moins mal que beaucoup d’autres…

4 J'aimes

Merci Sébastien , pour cette analyse constructive

3 J'aimes

Oui mais il faut impérativement … obtenir un bout de PGE !!! La bio ne fera que le doubler !!:weary::weary::scream::scream: