Le capital du Holding en fond propres?

J’ai bien compris le principe de ne pas mettre de fonds propres ni caution personnelle. Tout doit se faire par la holding.

Mais pour créer la holding il est conseillé de mettre 1000€ de capital. A part en fond propres je vois pas comment faire.

Et si tout se passe au plus mal qu’il faut fermer l’entreprise racheté. Il faudra aussi fermer la holding qui n’a plus lieu d’être.
Et on ne perd que 1000€ max
C’est bien ça?

1 J'aime

Effectivement, la création du Holding se fait en fonds propres, là il n’y a pas le choix. :smiley:

En théorie, tu peux perdre cette mise, en pratique, tu auras pris de l’argent pendant plusieurs mois/années, même si à terme tu devais fermer quand même, donc tu ne perds rien.

Cela ne m’est jamais arrivé jusque là, mais effectivement, dans le cas où tu dois liquider la cible, il faudra aussi liquider le Holding à terme. Le risque existe surtout pour les reprises d’entreprises en grandes difficultés.

6 J'aimes

Merci Sébastien
C’est bien ça que je pensais en écrivant ce message pour le cas de reprise d’entreprise en difficulté.

2 J'aimes

Si tu as plusieurs sociétés dans la même holding pas besoin de la fermée si tu as d’autres actifs

bonjour jpb

as tu ou d’autres du groupe des exemples de statut de holding? pour avoir une base juridique
après je pourrais changer juste l’adresse du siège

merci à vous

cordialement

julien ld

Désolé Je n’ai pas ça.
Mais il me semble qu’il y a ça dans la formation de Sébastien. A vérifier.

Oui il y en a dans la formation

Si tu as besoin d’un emprunt bancaire pour ton projet, holding ou pas ne te dispensera pas de devoir mettre des sous et des gages (caution personnelle).
Il n’y a pas de magie et les banquiers ne sont pas idiots.
Si dans l’histoire tu ne compte même pas investir les fameux 1000 Euros, ça va être dur de trouver des partenaires financiers pour ton projet car ça sera la preuve que même toi, tu n’y crois pas pour y mettre aussi peu.
Ne pas oublier qu’ouvrir une holding va te générer des frais supplémentaires (inscription, comptabilité, banque…)
En cas de faillite, tu pourrais garder la holding pour un autre projet et mettre cette dernière en sommeil le cas échéant pour limiter les frais, mais cette opération a aussi un coût d’enregistrement.
Moi je me concentrerai sur le projet initial de reprise d’une boîte en grande difficulté afin de voir s’il est viable ou pas, sans me préoccuper des montages de holding dans un premier temps.
Si tu as un volet emploi, tu peux te tourner vers des institutionnels locaux ou régionaux qui auront peut-être à coeur de financer en partie la relance de l’activité pour maintenir l’emploi et éviter le chômage des employés.

2 J'aimes