L'analyse d'une annonce

hello,
Je parcours les sites d’annonces pour comparer les entreprises à vendre.
Je trouve une entreprise de serrurerie métallerie en Bretagne, parfait car c’est mon domaine et ma géographie d’action.
CA:4200K
EBE:485k
prix de vente:1800k

Est ce assez d’info pour lancer un premier contact ou pas? comment dois je analyser ces infos?
merci d’avance

2 J'aimes

Salut Sam,
sur quel type d’annonce as tu trouvé cette entreprise ? Y aura t-il un intermédiaire ?
C’est aussi mon domaine et zone géographique. Si ca t’intéresse de t’associer… on passe en message privé…
Concernant les infos oui c’est deja largement suffisant pour une première approche !

1 J'aime

Hello Samuel,

Faudra bien regarder la tréso nette des dettes pour savoir si le prix est bon ou surévalué. Il me le semble à priori, mais il y a peut-être de l’immobilier dans le deal.

Industrie légère en province : 3X EBE + tréso nette des dettes, et le maximum en crédit-vendeur.

La Bretagne étant en plus l’une des zones où il est le plus difficile de vendre.

6 J'aimes

Bonjour
Peux tu nous parler un peu de toi et ton parcours, une boite de 4200K commence a être une belle structure a reprendre et est un vrai challenge.
Je suis toujours méfiant des annonces de vente car 3 chiffres pour caractériser une boite est évidement fait pour appâter l’acheteur. Moi je commence toujours pas un mail pour avoir le maximum d’info lors d’un premier entretien téléphonique.
Ensuite des le retour de mail je fais une étude le plus complet possible. A savoir societe.com car il y a les anciens comptes publiés avant que tout le monde arrête de le faire, je regarde le site internet, les infos google.
Dans mon mail je demande le nombre de salarié, l’ancienneté de l’entreprise, nombre d’actionnaire, raison de la vente, type de client et secteur géographique de travail historique CA si possible.Plus tu as d’info mieux c’est. j’indique aussi tjs dans mon mail que je suis prêt à signer une clause de confidentialité si nécessaire
Ton affaire est intéressante tiens nous au courant des avancements.
Il faut aussi noter, et l’avis de Sébastien serait intéressant, que la crise est la que les entreprises vont souffrir surtout sur leur niveau de trésorerie donc il est nécessaire de prendre conscience du prix qui devra être adapté a cela.

7 J'aimes

super merci pour ta réponse sebastien_PDL elle répond beaucoup a ma question! :slightly_smiling_face:

1 J'aime

on peut échanger si tu veux sur ma boite perso sebastien53@gmx.fr

1 J'aime

Salut Sam,
Je suis en Bretagne ça t’intéresse qu’on en parle pour des sourcing et reprise à plusieurs
Anthony
0669013590

2 J'aimes

Salut Eddie,
On peu aussi échanger ensemble sur cette zone de reprise

Anthony
0669013590

1 J'aime

hello les bretons,
pareil dans mon cas, je serai intéressé par découvrir la reprise, au moins en tant que spectateur ! et continuer à créer un réseau!
Est ce qu’on peut se regrouper?

Remarque qui attire toute l’attention. Est ce que tu pourrais nous en dire plus?
Sur quelle base? Quelles sont les difficultées propres à la Bretagne?
merci !

Nous attendons ta réponse Sebastien, car il va falloir de la diplomatie pour pas froisser les bretons :laughing:

1 J'aime

si la corrélaire " la Bretagne est l’une des zones où il est le plus facile d’acheter" est vraie, alors on se froissera pas trop !!! :smiley:

Une analyse des CCI l’année dernière, c’était l’une des régions où les annonces restaient le plus longtemps et où il y a beaucoup plus de vendeurs que de repreneurs potentiels (encore plus qu’ailleurs en province, alors que c’est global). Donc l’une des régions les plus préoccupantes dans les années à venir. Une forte proportion également de chefs d’entreprises de plus de 55 ans.

Donc même si je n’ai pas encore repris en Bretagne, je dirais que le corollaire est vrai… :slight_smile:

Salut Sébastien,
Je suis Breton mais c’est pas impossible tout de même de reprendre chez moi
Les chiffres globaux oui mais l’opportunité peu tout de même être plus facile si on est de la région pour la proximité
Anthony

Totalement d’accord avec toi qu’on a un avantage supplémentaire quand on est de la région, en Bretagne comme ailleurs. Ne serait-ce que le réseau et bien sûr, la proximité.

Je recommande vivement de toute façon de faire ses premières acquisitions dans sa zone de confort géographique.

Oui c’est plus aisé
Cibler un rayon de 200 km autour de chez soi

Et moins pour une entreprise en difficulté, comme il faut y aller tous les jours pour quelques semaines/mois. :sweat_smile:

Oui faut effectivement prévoir cela durant les semaines et mois de travaille pour gérer la remise sur pied et le désendettement
Et gérer la situation d’urgence avec l arrêt momentané des paiements créanciers et comme tu expliquais gérer les dettes et les échéances et se séparer des charges inutiles