Comment valoriser autrement que du point de vue comptable?

Bonjour à tous,
je n’ai pas forcément trouvé d’équivalent à ce post.
On parle très souvent de 3 (à 5) fois l’EBE retraité (ajouté du salaire du dirigeant économisé) + la Trésorerie Nette de Dettes.

Toutefois, pour des sociétés (qui ne sont pas dans le champs de @Sebastien j’en conviens) telles que les start-up ou celles ayant des similitudes aux start-up sans en être (équilibrée, lancée depuis plusieurs années, avec des belles perspectives de développement futures), qu’en est-il de la Valorisation Globale (sans forcément se baser donc sur la seule Valorisation Comptable) ?

Comment présenter la chose de manière a réussir à closer ?

Merci par avance pour vos retours.

Bonne semaine

Alexandre

Bonjour Alexandre,

Valoriser une société qui n’a pas encore de chiffre d’affaires ou n’est pas rentable reste assez compliqué.

On pourra utiliser la méthode dite des DCF (Discounted Cash Flows) qui consiste à actualiser les flux de trésorerie futurs disponibles de la société (tôt ou tard la société sera rentable). Pour la mise en oeuvre de cette méthode, il convient de réaliser le business plan de la cible et déterminer un taux d’actualisation. Le taux d’actualisation devra être déterminé en fonction du secteur de la société. Plus le secteur de la société est « défensif » (santé, infrastructure, etc.), plus ce taux sera bas et plus la valorisation sera élevée. A l’inverse, une société dans un secteur risqué (nouvelles technologies notamment) aura un taux d’actualisation élevé et donc une valorisation faible.

Il existe d’autres méthodes encore plus conceptuelles mais à utiliser dans des secteurs très spécifiques tels que les biotech.

Cdt,

Julien

1 J'aime

Bonjour @jdpt

pour être plus explicite, je parle d’une société qui faisait CA 370K / EBE 22K / REX 1,8K au 30/06/2019 et CA 463K / EBE 2K / REX -16K au 30/06/2020 (covid)
Pourtant elle est leader sur un marché en croissance et récent (2017) avec des grosses perspectives d’évolution.
En 3,5 mois (au 15/10) sur l’exercice actuel, elle a déjà réalisé plus de 58% en BtoB (devis en cours pour 121% si tout signe) et BtoC 41% du CA à date. CA prev annuel 700K et 340K déjà encaissés pour 200K de plus en attente de signature.

Merci pour le conseil concernant la méthode DCF, pas évident mais intéressant ! Je fais le BP avec mon équipe ou avec la cédante ?

Merci beaucoup Julien :slight_smile:

Bon WE !

A priori il n’y a rien de sorcier pour faire un DCF, c’est juste que cette méthode est très conceptuelle. Il faut:

  1. Calculer le flux de trésorerie libre: EBE - Variation de BFR - Capex - Impôt sur les sociétés (sur le résultat d’exploitation, pas sur l’EBE)
  2. Déterminer le taux d’actualisation et actualiser les flux calculés ci-dessus pour obtenir la valeur d’entreprise (ou du fonds de commerce)
  3. Déduire de cette valeur d’entreprise la dette et rajouter la trésorerie pour obtenir la valeur des titres

Si tu es familier du secteur, il vaut mieux que ce soit toi qui réalise le BP. Sinon il faudra que la cédante le réalise mais attention à l’excès d’optimisme…:wink:

Bon dimanche

1 J'aime

merci beaucoup @jdpt !

Salut @jdpt
merci encore !
j’ai 2 questions, si tu as les réponses ?

  • au point 2 : comment calcules-tu le taux d’actualisation ? la méthode CMPC concerne les sociétés cotées en bourse
  • au point 3 : tu retraites aussi le montant du salaire du dirigeant cédant ?

Merci d’avance pour ton aide précieuse :slight_smile:

Concernant le CMPC, effectivement tu le détermines à partir de sociétés côtées en bourse. Sinon tu peux partir sur 10% et + compte tenu du fait que c’est une petite société et qu’il y a un risque d’éxécution sur le BP.

Pour le salaire du dirigeant, oui il faut le retraiter mais le remplacer par ton salaire car la boite ne va pas tourner toute seule…

la future dirigeante est déjà dans la boite, avec une augmentation à la clef. Mais il faudra peut-être qu’elle soit assistée + mes honoraires via ma holding, donc oui ça revient au même…

ok, donc je prends CMPC = 10%

merci pour ton aide :slight_smile:

Comme le dit Sébastien cerise,tu fais ebe * 3 ou *5

Ce n’est pas si simple pour ce topic.
D’ailleurs, le titre incluant « autrement » démontre bien la volonté de trouver une solution alternative au 3/5 x EBE. Cette méthode n’étant pas utilisable dans bien des cas.
D’ailleurs, il ne dit pas ça mais « 3 à 5 x EBE retraité » et par retraité il parle bien de réintégré toute ou partie du salaire du dirigeant et la trésorerie nette de dettes (donc sans le compte courant d’associé ni les emprunts).
Cordialement

@AlexandreQ je confirme le dernier point de @jdpt car ayant bossé ces 5 dernières années dans des startups j’ai vu les prévisionnels faits au doigt mouillé très souvent, c’est globalement du gros bullshit pour endormir les investisseurs actuels et futurs, d’ailleurs ça m’a toujours étonné que les investisseurs gobent tout cela !
Si tu veux je peux te faire un test-anti-bullshit de cette boite si tu veux :slight_smile:

oui je suis totalement d’accord avec toi @Yohann_ROBERT étant donné que j’ai créé 5 sociétés dont 2 start-up !
J’ai déjà tout déconstruit son BP et je rends mon refus ou ma LOI demain matin. Je bosse justement dessus là…
Comment tu procèdes habituellement mon ton test-anti-bullshit ?

déjà si on te promet une croissance en « hockey stick » gros warning
et tout ce qui est optimiste c’est warning !