Comment prendre contact avant de négocier?

Salut à tous !

Aujourd’hui, je vais vous parler de la prise de contact initiale du côté cédant : vous avez sélectionné une entreprise qui vous fait de l’œil, vous avez vérifié votre compatibilité amoureuse (pas trop quand même, c’est juste une façon de parler…) et oui, définitivement, elle est faite pour vous ? Alors, voilà mes conseils pour une première prise de contact réussie :

1– Le choix des armes

Vous êtes plus à l’aise par email ou par téléphone ? Je ne pense pas que ça fasse une grande différence pour votre cédant, donc c’est à vous de voir. La plupart des débutants en reprenariat préfèrent l’email, pour prendre le temps de se présenter et de mettre en avant leur projet ; mais en direct, c’est aussi bien ! Par contre, retenez juste que le but n’est pas de négocier, à ce stade, mais de décrocher un rendez-vous en face à face.

2– Donnez envie

Un cédant a surtout à cœur de confier son « bébé » au chef d’entreprise qui saura préserver les emplois, pérenniser la société et développer son potentiel : plutôt que de parler de vous et de vos envies de vous lancer dans ce business, parlez-lui de l’entreprise ! Pourquoi vous voulez la reprendre, elle et pas une autre, ce qui vous inspire dans ce que le cédant a réussi à construire, etc. Ce sont les arguments qui lui donneront envie d’accepter un rendez-vous en « live ».

3– Votre but : le face-à-face

Rien ne remplace l’échange direct, le regard, la poignée de main. Surtout si vous débutez, je vous déconseille de vous lancer dans une négociation par téléphone ou email uniquement. Si vous avez su mettre en avant votre intérêt pour l’entreprise et que vous vous adressez bien à l’humain derrière le cédant, vous ne devriez pas avoir de difficultés.

Le reprenariat est régi par des lois commerciales et marketing universelles, mais avec une différence de taille : c’est plus qu’un simple business que le vendeur vous propose.

Mais n’oubliez surtout pas… en Reprenariat, on est 100% polygames, donc plus on a d’amours potentiels dans le viseur, mieux on se porte. Car on a la carte magique : NEXT !

Qu’est-ce que vous en pensez ? Avez-vous déjà eu des « couacs » au premier contact ? Vous avez des astuces personnelles à partager ?

Excellente journée,
Sebastien

14 J'aimes

Salut Sébastien,

Entièrement d’accord avec toi, j’aime bien cette stratégie de diviser en plusieurs étapes notre approche pour arriver à notre objectif ultime le contact en face à face et la reprise de l’entreprise si tout est Ok évidemment.

Moi je préfère un contact par téléphone, je trouve que l’on peut mieux aller dans les détails avec le vendeur.
Faut faire une sorte entonnoir prendre beaucoup entreprise en target et comme tu l’explique ne pas hésiter à dire NEXT rapidement si nous sommes pas en accord avec le vendeur, pour arriver à un petit nombre d’entreprise vraiment intéressante.

Je pense qu’il faut que le vendeur devient “ notre ami “, lui offrir un restaurant pour mieux échanger etc etc.

Bonne journée à toi
Victor

1 J'aime

Bonjour,

Honnêtement, je pensais que cela aurait été plus compliqué à nouer contact avec le cédant. Moi qui suis de nature à être timide. Merci pour les précieux conseils :slightly_smiling_face:

Bonne journée :wink:

1 J'aime

salut Sébastien
oui historique comptable difficile à trouver
plein de trou !!
le vendeur trop pressé veut que je l’acheté trop rapidement sans vérification
j’ai fait next

Tout à fait d’accord avec l’idée stratégique. Je n’ai pas d’expérience et suis impatient de pouvoir commencer.

Merci pour ton partage Sébastien.

Frédéric

Bonjour

J’ai déjà eu un premier contacté par e-mail. Là personnellement j’avais tellement envie de visiter carrément l’entreprise pour mesurer sa santé. Donc finalement ça n’a pas abouti. Car elle pas loin du redressement judiciaire. Ce qui veut dire qu’il fallait aller plus vite. Alors qu’on plus de deux semaines à échanger par e-mail.

2 J'aimes