BFR et Treso nette de dettes

Bonjour,

Ai-je raison de penser que la trésorerie utilisable pour une remontée vers la holding via un dividende exceptionnel correspond a la Trésorerie nette de dettes - BFR?
Par exemple si la trésorerie nette de dettes est égale à 240k€ et le BFR à 70k€, la difference 170k€ est 1) à considerer comme excèdent de trésorerie à valoriser dans le prix de cession et 2) « disponible » pour une remontée de trésorerie dans le montage?

Merci.

2 J'aimes

Bonjour
Concernant la valorisation il s’agit uniquement de la treso nette des dettes.
Concernant la remontée exceptionnelle pour payer le cédant, il suffit de conserver entre 3 et 6 mois de BFR suivant votre appétence au risque.

2 J'aimes

Comment calculer le besoin mensuel de BFR ?

Tu prends l’annuel que tu divises par 12 !
Attention toute fois au saisonnalité de certaines entreprises

D’accord, le problème c’est de juger de la saisonnalité de l’entreprise

Le CA mensuel te donnera l’info (pas sur 2020 :wink: )

Et puis si tu garde 6 mois (qui en ces temps incertain me paraît plutôt serieux) cest assez facile. Sauf si ton projet est une paillote sur la plage bien sûr !

1 J'aime

Bonjour,

Je ne comprends pas cette notion de BFR mensuel ou annuel… Le BFR est calculé sur des données du bilan qui est la « photo » de la société à un instant donné.
Le BFR équivaut au montant de trésorerie minimum à avoir en banque…?

Merci.

Le BFR est un calcul qui permet de savoir combien la société à besoin d’argent d’avance en trésorerie pour subvenir à ses besoins d’exploitation. Normalement tu achètes un produit, tu le paies et ensuite tu le vendras. (ou l’inverse si tu es trop fort). C’est ce qui crée ce besoin en fond de roulement (BFR)
Si tu gardes environ 4 ou 6 mois de BFR dans la tréso cela te permet de dormir sur tes 2 oreilles…

2 J'aimes

moi aussi j’ai mis du temps à saisir mais disons que le BFR calculé avec le Bilan donne l’enveloppe pour l’année qu’il a fallut pour ne pas etre à découvert en banque au fil des décalage entre entrées/sorties d’argent
mais après le suivi en mois/mois ça devient du pilotage de gestion, et si le cédant n’a pas demandé à son comptable de nous faire un graphique de la tréso c’est compliqué je pense d’aller au-delà de ce qu’on a dans le bilan

@Eddie tu voudrais bien préciser cette option de réduire le « budget »/montant gardé en banque dédié au BFR (si je comprends bien) ?

Cette « option » comme tu dis est simplement la technique pour payer le cédant avec la trésorerie. Plus tu sortira de treso, moins il restera à financer !
Seulement si tu lui verse toute la treso t’es mal !!!
Donc il faut garder en trésorerie un equivalent de 4 ou 6 mois de BFR pour être tranquil.
Je rappelle que le BFR est uniquement un calcul comptable, le seule vrai argent d’une entreprise est la trésorerie.
Jespere être clair…

1 J'aime

Bonjour à tous,
Otez-moi d’un doute, il y a bien les salaires dans le BFR ?
Merci à vous

Les salaires font parti des charges de fonctionnement qui entrent dans le calcul du BFR.

C’est bien cela, merci de la confirmation.

Bonjour Chris,

Non le BFR est calculé comme: creances client + stock - dettes d’exploitation (fiscales et sociales, fournisseurs)

Les salaires au sens de masse salariale n’entrent pas dans le calcul…

Merci Eddie pour ces explications qui sont effectivement très claires et très pédagogiques . Une petite question de débutant : est-ce qu’on ne peut pas raisonner à l’envers et déterminer dans la trésorerie (élément concret) , la part (élément théorique) qui va financer la cession (est-ce que par hasard ce ne serait pas le résultat net ?) ou bien doit-on raisonner "garder un BFR de 4 à 6 mois et prendre le reste dans la trésorerie pour financer la reprise " ? Autrement dit peut-on être plus précis ? Merci Eddie , merci à tous !

"ou bien doit-on raisonner « garder un BFR de 4 à 6 mois et prendre le reste dans la trésorerie pour financer la reprise »
oui c’est ca

Merci Eddie pour ta réponse !

Oui les salaires sont dans les dettes d’exploitation:


Quelques exemples ICI