Arbitrer zone de confort vs métier "qui tâche"

Hello à tous

Je viens de regarder l’intégralité des vidéos de la chaîne Reprenariat et j’ai déjà commencé à regarder le type d’entreprise que je pouvais reprendre.

Sébastien conseille des secteurs « qui salissent » et de rester dans sa zone de confort pour la première acquisition.

Pour ma part j’ai uniquement eu des jobs « de bureau » (en finance puis webmarketing), donc ma zone de confort n’est pas trop « salissante ».

Vous conseillez plutôt de me cantonner à des activités que je connais ?

Ou bien de ne pas me borner et de regarder aussi les boites type BTP, plomberies etc?
Et dans ce cas comment palier au manque de crédibilité (je veux éviter le syndrome « premier de la classe qui veux jouer au patron »)?

Merci!

2 J'aime

Bonjour William,

Si tu as fait du webmarketing, tu peux t’adresser à 95% des PME françaises car elles ne savent pas faire. Ta crédibilité viendra du discours « Je sais comment développer et pérenniser l’entreprise en ayant un flux constant de nouveaux clients »

Après, c’est à toi d’avoir le feeling vers le domaine d’activité car travailler dans quelque chose qui ne te plaît pas, ça ne va pas marcher longtemps …

Autre point que beaucoup de monde oublie : vous avez tous des proches actifs dans d’autres domaines d’activité et qui peuvent vous conseiller.

Bonne journée
Matthieu

4 J'aime

Je rejoins Matthieu, si tu « dévies » de ta zone de compétences, il faut se présenter comme un investisseur intéressé par l’activité et qui a un certain nombre d’idées pour faire évoluer l’entreprise.
Il faut aussi bien sur se renseigner un minimum sur le secteur d’activité pour montrer ton intérêt.

Je te prends un exemple actuel. Je suis sur une cave à vins et je n’y connais rien. Au début, la cédante voulait vendre à un pro du secteur viticole. Puis j’ai fait valoir le fait qu’un gérant gère, il ne met pas en bouteille, que j’avais des compétences en informatique utiles à l’entreprise (ils sont grave en retard sur l’informatique, le web, etc…). Bref que je suis là pour développer la boite. Ca lui a plu, du coup on est en train d’échanger.

Bien sur, je me suis aussi renseigné un minimum sur le marché du vin dans la région, etc…

4 J'aime

Pour commencer c’est peut-être mieux.

Bonjour,
Pour commencer reste dans ce que tu connais
Bonne fête