Retour d'expérience REFUS sur ma proposition!

Bonjour à tous,
bon, je sais que le REJET ne tue pas mais quand même, je me suis pris une petite claque que je souhaite partager avec vous.
Le cédant a voulu directement négocié la valorisation avant même d’avoir fait une visite de son site.
( j’ai d’autres prospects en cours mais on discute d’abord et après on parle chiffre) → Là c’est l’inverse !! Après tout, rien à perdre, je me suis lancé dans la valorisation

Entreprise à vendre

  • Cédant = 61 ans
  • Enterprise dans le domaine industriel 35 ans d’existence
  • EBE Moyen avec retraitement = 250k€
  • TrésoNette de Dette=760k€
  • Immobilier valorisé à 1,2M€ ( Entrepôt et bureau)
  • PGE déja souscrit et remboursé

Objectif du cédant : 1,2M€ d’immobilier + 2M€ sur l’exploitation + 800k€ sur trésorerie

Voici la proposition que je lui ai faite:

  • pas d’immobilier dans la transaction mais je m’engage sur un rachat du bâtiment au bout de 3 ans
  • Valorisation 1 395k€ avec 2.5 fois EBE + Trésorerie nette de DETTE
  • 837k€ cash à la signature financé par la tréso ( je laisse environ 11 mois de BFR - donc large)
  • 84k€/ an sous forme de Crédit vendeur sur 5 ans
    -140k€ sous forme EARNOUT à payer l’année 2 suivant atteinte et maintien du CA post COVID

je l’ai eu au tel, il m’a dit que c’était une blague et il avait bien rit.
je sais que le multiple EBE choisi est faible mais c’était une première approche.
Au final, je lui ai dit que le rachat était aussi une aventure humaine et qu’il est difficile de faire des offres fermes avant de voir les équipes et le site.

Je lui ai donc dit gentiment que c’était ma proposition et que s’il trouvait mieux qu’il fonce.
on verra s’il rappelle dans quelques mois… mais j’ai pris une bonne claque

Pensez-vous que ma proposition financière est exagérée ? qu’auriez-vous fait à ma place ?
Bon courge à tous

2 J'aime

Hello, je la trouve bien ton offre, le cash à la signature répresente quand même 70% de son montant.
Tu as préféré te concentrer sur son prix que sur une négociation du prix.
Un conseil que je peux juste te donner, je ferai un mail en augmentant un peu ton offre, ton BFR est large, insiste sur le % de ton offre. Mais que voilà tu as fait au mieux avec le peu d’éléments que tu as. Et que tu restes à sa disposition car tu es prêt pour avancer dans le processus.
Et un autre conseil, car finalement les cédants ne recontactent pas, en tout cas c’est ma propre expérience, n’hésite pas à le relancer dans quelques mois, les choses changent avec le temps et eux se fatiguent surtout.
Bon courage.

1 J'aime

Bonjour @Bertrand59,
Ton offre est structurée et argumentée.
Je ne penses pas qu’il faille aller plus loin à ce jour, pour plusieurs raisons :

  • tu n’as pas accès à toute l’information sur la société le temps doit faire son effet auprès de ton interlocuteur : ce point peut d’ailleurs une clé de ‹ recontact › avec l’acheteur pour étudier avec plus de finesse la valeur de la société
  • améliorer ton offre si rapidement valide le fait que tu es ciblé trop bas, et il peut le prendre comme un non respect de sa boite et de ce qu’il a créée depuis 30 ans
  • la structure de ton offre va automatiquement le faire réfléchir et l’a certainement bousculé comme tu le décris : laisse passer du temps peut aussi mettre en valeur qu’il n’est pas si facile pour lui de trouver un acquéreur au prix souhaité (prix psychologique et affectif ?)
    Dernier point : cela permet aussi de se faire ‹ la main › sur cette approche pas si courante du Crédit Vente et d’une offre à tiroir qui peut, acceptons-le, déstabiliser un Vendeur.
    A suivre et excellente fin de semaine
    Olivier
2 J'aime