Racheter les part de mon père depuis ma société via une LBO

Bonjour,

C’est ma première fois sur ce forum et j’avais une question qui me trottais en tête à propos du principe de LBO (d’après mes recherches, ça semble être ce sur quoi je me dirige, n’hésitez pas à me proposer une meilleur procédure si elle existe) :

Petit résumé rapide :

Mes parents ont racheté il a 6 ans une société de transport en SAS et ont répartis les parts comme ceci : 55% pour mon père, 10% pour ma mère, 10% pour chacune de mes deux sœurs et 15% pour moi même (pour des raisons personnelles, j’ai un peu plus que mes sœurs). Ma mère, à l’époque en pré-retraite assurait la présidence de cette SAS et mon père était un employé de cette société.

Première chose à savoir, ma mère est décédé en 2019 et j’ai repris la présidence de la société, mon père souhaitant rester salarié pour cotiser au mieux a sa retraite, la répartition des parts en a été un peu affecté mais c’est de l’ordre de +4% pour mon père et +2% pour mes sœurs et moi-même.

Dans 3 ans, mon père sera a la retraite et souhaiterait revendre ses parts qu’il estime à une valeur de 300k€ pour le moment et qui pourrait augmenter avec les résultats croissants de la société, je ne sais pas si son calcul est sous-coté ou sur-coté mais là n’est pas la question pour le moment.

Veuillez m’excuser par la suite si les termes technique ne sont pas les bons, mais je vais essayer de m’exprimer du mieux possible, je mettrais entre parenthèse ce que je veux dire par ces termes, de plus les sommes affichés ici sont des estimations grossière, j’essaye déjà de savoir si le projet que j’imagine est réalisable :

La société en question n’a pas de dettes en cours et génèrera cette année un chiffre d’affaire d’à peu près 650k€ (Soit tout l’argent facturé), pour les charges (Frais de fonctionnement, prix des transporteurs, salaires, charge sociales, etc…), on est autour des 400k€, à savoir j’ai enlevé de ces charges le salaire de mon père qui, si ces parts sont rachetés, ne sera plus payé.

De mon coté, je souhaiterais lui racheter, au prix demandé, ses parts (ça n’interesse pas mes soeurs) car j’estime qu’il y a une rentabilité possible et que ça serait dommage de laisser la société à un inconnu.

Même si je gagne bien ma vie, je n’ai pas les moyens, même avec un crédit perso de racheter ces 300k€ de parts sociales, néanmoins, étant programmeur informatique freelance, je possède moi même une société plus modeste en EURL depuis Septembre 2020, environ 120k€ de CA pour 90k€ de charges (en grande partie en salaire et charges sociales).

Voici donc mes questions :

  • Est-ce possible via ma société de racheter ces parts en LBO sachant que j’ai lu qu’il était « courant » de faire un apport de 25-30% et la banque « se paye » via les dividendes de la société et je ne suis pas certain à 100% d’avoir cet apport de la part de ma société d’ici la retraite de mon père, est-ce problématique ?
  • J’ai lu que la transmission d’un parent à un enfant de ces parts possédait quelques avantages, est-ce que cela peut contribuer à faire baisser cet apport ?
  • Puis-je effectuer une LBO avec ma société qui n’a rien a voir en terme d’activité avec celle de mes parents ?
  • Est-ce que la LBO est le moyen le plus optimisé dans mon cas ?
  • Du coup, est-ce possible sans me ruiner ou ruiner ma société ?

Merci d’avance pour vos réponses et n’hésitez pas si vous avez des questions.

Bonjour,

Pour répondre efficacement sur la cession intrafamiliale de parts, c’est toujours mieux de prendre contact avec un fiscaliste car il y a des possibilités de donation, de division de la propriété et de l’usufruit …

D’une manière générale, j’éviterai d’acheter des parts d’une entreprise qui n’a rien à voir avec ton entrepris d’informatique. Si tu développes la partie informatique et que tu veux la revendre après, ca va être des opérations supplémentaires. Si l’entreprise de transport à des soucis financiers dans le futur, c’est ton entreprise informatique qui va payer les dettes.

Pour le LBO, tu peux te renseigner sur le mécanisme de crédit vendeur qui t’évitera de passer par la banque.

Pour la valorisation, la formule usuelle est 3 à 5 l’EBE + Trésorerie nette des dettes

Bonne journée
Matthieu

Bonjour,
Oui un avocat fiscaliste sera le plus a même .
Je confirme ne rachete pas avec ta société actuelle , d’ailleurs vu son CA et resultat tu ne pourras pas le financer.
Du coup tu ne travailles pas du tout dans cette societé de tes parents?. Si tu la rachetes tu comptes la gerer car si tu as deja une activité d’informatique tu ne pourras pas faire les 2 . Vu le CA tu es tout seul dans cette boite.
Moi dans un premier lieu je me concentrerais sur le developpement de ta boite d’info pour avoir des salariés et ensuite pouvoir lacher un peu de temps et ne pas perdre les années de travaille de cette boite, Car la vu le CA invendable pour le moment
Autre point le prix demandé par ton père doit etre validé par un comptable ca serait mieux et plus juste envers les 2 parties. Combien y-a til de salarié dans la boite de ton père car il aut autre la racheter pouvoir la faire vivre Je pense que les premieres questions sont le modele economique de la boite , comme la faire vivre sans ton père , est elle rentable…
Si oui alors le financement ne sera pas un pb si le prix est en corrélation avec les resultats. Tu pourras bien sur la payer par plusieurs moyen, une partie avec le cash de la boite si il y, une partie pret une partie CV
Bon courage

1 J'aime

J’abonde dans le sens de @MatthieuK sur la relation spécifique entre le vendeur et l’acheteur, vu que vous êtes père et fils ce n’est pas le cas général
Pas d’intérêt de faire de ta boite d’informatique une holding à mon sens, vu que l’objet social n’a rien à voir. Par contre ta holding pourra prendre des titres dans la société de transports et dans celle d’informatique.
En te lisant je me dis que ça serait bien que ton père te fasse rentrer un peu dans la vie de sa boîte pour que tu puisses mieux en appréhender la valeur notamment, et penser à son futur sans lui mais avec toi.
Vu le CA il y a matière à faire toi même ton estimation sur la base des données comptables.
Bonne chance