Question sur la reprise d'une société en difficulté

Bonjour à tous,

Bravo pour ce forum. Il accompagne très bien la formation de Sébastien.

Aujourd’hui, j’ai une question sur la reprise d’une société en difficulté… a vrai dire j’hésite à la reprendre, et je souhaiterai avoir vos avis. Voici le descriptif de la boite :

  • CA à 1,6M euros, en déclin depuis maintenant une dizaine d’année (la boite réalisait 6M euros en 2009, et le déclin s’est lentement installé)
  • La société fait de la mise en relation entre des entreprises et des prestataires (prestataires événementiels).

Résultats au 31/12/2019 :

CA au 31/12/19 : 1,6M
EBE au 31/12/19 : 12k
Tréso : - 80 000 euros actuellement (a le droit à - 130k avec sa banque sans caution perso)
Salariés : 2 salariés en CDI
marge brute global : 28%

Il y a 500K de dettes fournisseurs (les intervenants événementiels)
Il y a environ 200K de créances clients
CA mensuel en période de COVID : 20/30K (principalement des règlements clients d’anciennes factures). Sinon 0 euros de New Business.
le gérant est le seul à faire du commercial.
Pas de risque client avec environ 200 clients pour faire 1,6M euros.

La société ne peut pas emprunter pour un PGE car les fonds propres sont négatifs.

Le dirigeant est 100% OK pour une reprise à 1 euro, sans earn out et avec un accord entre nous pour redresser la société ensemble (lui fait le taf, je pilote), et aller la vendre ensemble dans 1/2 ans.

Il veut une « injection de cash » (bon prospect comme dit Sebastien), et je suis prêt à mettre en place la méthode de Sebastien pour le cash flow mais je me demande s’il est pas trop tard… les fournisseurs qui sont sa « matière première » commencent à perdre confiance en ses futurs règlements.
Concrètement s’il n’a plus de fournisseur, il n’a plus de business…

Votre avis sur cette reprise ?

2 J'aimes

Hello Alexandre,
Quand tu parles de fournisseurs, il s’agit principalement des prestataires
donc, s’il n’ont pas été payés, ils n’interviendront plus, sauf si tu prends des accords avec eux, car si la boite coule, ils perdent tout.
Donc, à mon sens les principaux efforts résident dans l’obtention de nouveaux contrats, cela passe par du recrutement commercial !
Après, cela reste une société de service, donc, hormis les intervenants, le poste principal est le loyer et les salariés en fixe.

1 J'aime

Et as tu regardé, si elle n’est pas déjà en redressement ?

Merci de ta réponse Saintbart. Non elle n’est pas en redressement (il y a eu un avertissement du tribunal de commerce il y a 2 ans mais sans redressement).
Merci de ta réponse.
Ton conseil ? Reprise ou pas reprise ?

En clair, actuellement, est ce que les rentrées couvrent les charges fixes ?
Sinon, le déficit va encore se creuser et est ce la bonne période pour relancer la machine, sachant que l’événementiel n’est pas la priorité des entreprises et encore moins en période de crise
Pour moi: Niet

Mon Avis,

  1. couper toute sortie d’argent
  2. Négocier avec les fournisseurs un moratoire
  3. Faire rentrer un mas de créance client, quitte à leur faire un escompte
  4. Négocier avec les banques - car si il te lache avec - 80K sur le compte sa pique
  5. éjecter le dirigeant actuel pour regagner la confiance des fournisseurs & creer un partenariat pour faire du chiffres
  6. Possible / mais pas simple

Ceci n’est que mon AVIS :wink:

Bonjour
En te lisant , le gérant attend du cash à injecter pour relancer la machine, Déjà faut-il en avoir ou l’emprunter et vu la situation il faudrait je dirais environ 200k€ ( les -80k€ + du BFR) pour pouvoir relancer la machine sachant qu’avec le COVID il n’est pas vraiment possible de relancer quelques choses, et pour une durée indeterminée.
Il y a aujourd’hui 2 salariés + le gérant ( regarde du coté des rémunérations du gérant + frais) , il y a souvent bcp de chose a faire de se coté, un salaire encore en relation avec un CA de 6M€ et pas 1,6M€, une belle voiture qui coûte cher pour l’image, des frais de resto pour tenir un train de vie qui n’est plus avec les moyens de la boite. Sur ma dernière acquisition , en enlevant le gérant, donc son salaire, sa voiture et ses frais j’avais la somme pour rembourser le crédit d’acquisition de la boite.
Une reprise à 1€ me laisse tjs un peu songeur car il évalue sa boite, son bb à 1€ mouais bizzare.
L’autre point est que relever une boite comme ça ne se fait pas vu la conjoncture en 1 ou 2 ans mais plutôt entre 5 ou 10 ans a moins qu’elle dispose d’une spécificité inexploitée mais alors la elle ne vaudrait pas 1€.
Il faut vraiment gratter bcp plus la chose soit tu as une pépite sous exploitée et la il faut que ton talent de gestion s;'exprime et clairement une prise de risque a calculer, soit c’est pipeau et tu perdras ton cash a la vitesse de l’éclair.
C’est un dossier très intéressant a creuser, examiner les bilans depuis 2009 pour voir pk le CA a diminué comme ça, regarder les frais et les économies possibles, connaitre par divers réseau la renommée de la boite, étudier sa clientèle, délai de paiement récurrence des clients…
Bon courage

3 J'aimes

Merci de nouveau de ta réponse Saintbart, non les rentrées ne couvrent pas les charges fixes à l’instant T. Merci de ton avis.

Merci de ta réponse Fabien.
Je peux difficilement éjecter le dirigeant car c’est lui qui fait le commercial et qui connait les clients, et je n’ai pas forcément envie de remettre les mains dans l’opérationnel je dois dire!
Merci de ton avis

le gérant s’est en effet payé 120K l’année dernière, et cette année (sur les 3 derniers relevés de comptes), je n’ai rien vu. Je pense que la baisse du C.A est malheureusement un retournement de marché sur cette niche… d’après ton expérience, tu reprendrais à 1 euros ?

Quels sont les risques de poursuites des banques si la société plante avec -80K de découvert mais sans caution perso?

Je comprends, mais si l’entreprise périclite c’est peut lui le problème ?
si il est performant en tant que commercial, garde le comme commercial.

C’est abusé de sa part 120 K€ de salaire, je trouve que cela montre un gros défaut de gérance presque de l’abus. une remunération de 40k€ aurait mis les comptes a 0 une situation bien différente de -80K€.
Je ne connais pas les détails du marché et si cela est une niche pour savoir si même a 1€ ela est une affaire. Surtout que tu parle d’un retournement de marché de niche donc peut etre que simplement il n’y a pas d’avenir ou alors il faut pivoter sur un autre secteur?

Il faut savoir que même si tu n’as pas de caution personnelle tu seras quand même le gérant et responsable et marqué au fer rouge en banque de France. Moi je lui poserais la question de savoir si il trouve cela normal d’avoir conservé une rémunération de se niveau et de laisser la boite comme ça.
Cela me conforte encore plus dans la prudence surtout qu’il te demande du cash alors que lui vide le cash de son coté. Dans les 120k€ il s’agit de salaire ou dividende, si salaire as tu pris en compte dans le chiffre le RSI et charge ou c’est en plus).
Par contre si le secteur redémarre et si il y a au moins un des deux salariés avec de vrai compétence de gestion en plus de toi il y a peut être quelque chose a faire et si tu juge que le secteur est encore porteur. Mais moi première chose je vire le gérant actuel.

2 J'aimes

Hello Alexandre,

Pour moi, sur une reprise à 1 euro, il faut sortir le cédant, car c’est souvent lui le souci. :slight_smile:

Là le problème est le Covid sur l’évènementiel, impossible de dire quand ça repart… mais pour moi le souci est le manque d’équipe sur cette boite, pas vraiment la situation financière. Tu n’as pas grand monde sur qui te reposer. Déjà qu’une reprise en difficultés, c’est quelques mois de taf, mais là, j’ai peur que ce soit quelques années. :slight_smile:

2 J'aimes

Merci à tous pour vos réponses! Belle soirée

Bonjour @Alexandre_Barthelmy,

quel est le fin mot de l’histoire ?

As-tu repris l’entreprise ?

Bonjour Felix,

J’ai stoppé la négo.

Bien à toi,

1 J'aime