Les "blagues" des intermédiaires

Bonjour,

Je propose d’établir un recueil des « blagues » #ironie des intermédiaires que vous entendez.

Je commence avec celle de ce matin :

Je demande à un broker comment il a évalué l’entreprise cible car je trouve cela fort exagéré (au moins le double du « bon » prix).
Sa réponse : « Vous savez il y a plusieurs méthodes de valorisation mais faites une proposition et on essayera de négocier »

Bien envie de rire de vos expériences avec ces personnes
Matthieu

2 J'aimes

« M. X pense qu’au moins son entreprise vaut X en revendant tout son matériel d’occasion »
NB : En comptant jusqu’à la visseuse électrique !!

Bah oui ça compte :rofl:

Hello, quand un avocat te demander à toi de faire le prix… Et je lui ai répondu, quand je vais chez Mercedes (histoire de crâner un peu lol) je dis au vendeur j’achète au prix de 30 000 euros une voiture qui en vaut 3 fois son prix, et l’avocat me dit quand même vous avez tenté c’est bien…

Cynthia

3 J'aimes

Le broker me dit que si l’acquéreur est une personne physique, le prix de cession sera plus élevé que si c’est une entreprise qui reprend, car un repreneur personne physique fait moins sérieux, donc faut compenser en y mettant le prix :roll_eyes:

2 J'aimes

Il y a vraiment des branquignolles partout ! :laughing:

1 J'aime