Dette finançant un précédent CCA

Bonjour à tous,

Sur un dossier que j’étudie et sur lequel je vais bientôt faire une offre, le propriétaire actuel a contracté une dette sur la société pour rembourser le compte courant d’associé du précédent propriétaire.

Comment vous servirez-vous de ce point dans la négociation?

Cette dette ne sert à rien pour l’exploitation, vient greffer la capacité d’endettement de la cible (Il y a 100k d’investissement à réaliser) et prend 30k de tréso tous les ans pendant encore 4.5 ans.

Au plaisir de vous lire. :wink:

Bonjour,

C’est un point qui permet de bien négocier le prix de l’entreprise. Toute dette grève la valeur d’une entreprise. Surtout si cette dette n’est pas affectée à un investissement pour développer la boite.

2 J'aimes

Le propriétaire actuel n’est vraiment pas malin d’avoir fait un truc pareil et je suis même très surpris qu’une banque ait accepté de financer ça !!!

C’est pour moi un point suspect qu’il faudrait élucider, car il ne faudrait que ça soit en réalité lui qui veuille récupérer son propre compte courant en plus du prix :wink:

Pour moi, il n’y aurait pas 36 solutions :

  • Soit une reprise sans le passif, mais sans dégrever le prix de reprise du montant de la dette.
  • Soit une reprise avec le passif, mais alors soustraire du montant de la reprise le coût de cette dette.
2 J'aimes

Il ne s’en est pas vanté, je l’ai remarqué hier soir en épluchant les comptes et comprendre comment il avait financé son acquisition.

J’ai remarqué que le compte courant d’associé du précédent propriétaire avait disparu Et qu’une dette du même montant à date de la cession sur 7 ans avait été contractée.

De ce que j’ai vu sur internet les banques peuvent financer les comptes courants d’associé si la somme est bloquée sur un compte type assurance vie avec un déblocage des fonds au fur et à mesure.

Que dit ton expert-comptable ?

Pour le moment je travaille sans expert-comptable, tant que je n’ai pas d’accord sur une LOI.

Essaie de voir avec ta CCI qui, comme la mienne, doit organiser régulièrement des journées gratuites avec des experts-comptables.
Un avis extérieur sera de toute manière bénéfique pour te permettre de mûrir ta réflexion.

2 J'aimes