Calcul de la CAF : à partir de quel EBE?

Bonjour à tous,

Sebastien dit, dans nombre de ses lives, que les banques prêtent généralement (tout en sécurisant l’activité après la reprise) 3,5X la CAF.

Pour calculer la CAF, je pars souvent de l’EBE (qui est une méthode parmi tant d’autres) + produits encaissables - charges décaissables.

Question : afin de déterminer une capacité d’emprunt réaliste (sans apport), faut-il partir de l’EBE retraité (si par exemple le dirigeant part de l’entreprise suite au rachat) ou de l’EBE « normal » ?

Forcément, si l’on part de l’EBE retraité cela augmente la capacité d’autofinancement, mais les banques et institutions financières résonnent-elles pareillement ?

Merci de vos réponses

Alexandre

1 J'aime

Salut Alexandre,

Je prends l’EBE retraitée car je retraite honnêtement, donc en faveur de l’entreprise, ce qui joue bien sûr positivement sur la CAF. Et les partenaires financiers le comprennent parfaitement, je leur explique en détails la validité de mes retraitements.

Excellente journée.
Sébastien

4 J'aimes

Merci de ta réponse Sébastien!

1 J'aime

Document trouver en ligne sur le thème: EBE retraité : un outil (trop ?) simple
eberetraiteoutiltropsimple.pdf (390,5 Ko)

@ bon entendeur :slight_smile:

4 J'aimes